Connectez-vous S'inscrire
AGENCE CENTRAFRIQUE DE PRESSE "AGENCE DE L'UNITE NATIONALE"- République Centrafricaine, Bangui
Inscription à la newsletter
acapnews@gmail.com
Plus d'informations sur cette page : http://https://www.acap.cf/
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE
 
     

TRADEX en Centrafrique

Bangui, 26 juil. (ACAP)- Un contrat de cession des stations service en Centrafrique a été signé mardi 25 juillet 2006 à Bangui entre le ministre des Mines, de l’énergie et de l’hydraulique, Sylvain Ndoutigaï, et le Directeur général de la Société de traiding et d’exploitation des produits pétroliers (TRADEX), M. Jean Perrial Nyodog, en présence du liquidateur de Trans-Oil, M. Eric Rogosse Kamo.



Le ministre Ndoutingaï a rappelé que la société Trans-Oil, propriétaire du lot B des stations service de distribution de produits pétroliers en Centrafrique avait cessé ses activités depuis mars 2003 et que les conséquences de cette défaillance, a-t-il déclaré, sont nombreuses, notamment « le monopole instauré dans le secteur, les manques à gagner pour l’Etat à travers les droits et taxes, mais surtout la pénurie de carburant dans les provinces ».

Le ministre Ndoutigaï a par la même occasion annoncé que la société TRADEX aura des défis à relever et pour ce faire, « des mesures urgentes doivent être prises pour maîtriser la présence de la société en RCA », précisant que la mission de TRADEX n’est pas seulement économique, mais aussi sociale car, a-t-il dit, « la vie des populations en dépend aussi bien que le recrutement du personnel de l’ex-Pétroca et de l’ex-Trans-Oil ».

Le Directeur général de TRADEX a rappelé que sa société, qui a été créée en 1999, a son siège au Cameroun, est une filiale de la société nationale des hydrocarbures du Cameroun et œuvre pour aider les pays enclavés de la sous-région d’Afrique centrale à résoudre les problèmes d’approvisionnement des produits pétroliers.

« En procédant à la signature de ce contrat, nous mettons donc en place une filiale Centrafrique qui s’appellera TRADEX-RCA », a précisé M. Jean Perrial Nyodog, indiquant que sa société reprend tout le réseau qui couvre l’ensemble du pays avec près de 30 stations services.

Précisons que TRADEX veut investir sur les quatre (4) prochaines années à la réhabilitation des anciens réseaux et ouvrir de nouvelles stations service.

TRADEX, qui compte démarrer ses activités avant la fin de l’année 2006, entend investir plus de deux (2) milliards F. Cfa au cours des deux années à venir pour réhabiliter l'ensemble des stations.

Mercredi 26 Juillet 2006
Dagoulou/ACAP

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIAL | CULTURE | SPORTS | ENVIRONNEMENT | VIH/SIDA | EDUCATION | DEVELOPPEMENT | SOCIETE | RELIGION | INTERNATIONAL | AFRIQUE | HUMEUR | GRANDE INTERVIEW | HUMANITAIRE | DROITS DE L'HOMME | MEDIAS | SECURITE


Galerie
VIDEOS
POLITIQUE
Acap Rédaction | 07/06/2022 | 3578 vues
00000  (0 vote)
1 sur 36