Connectez-vous S'inscrire
AGENCE CENTRAFRIQUE DE PRESSE "AGENCE DE L'UNITE NATIONALE"- République Centrafricaine, Bangui
Inscription à la newsletter
acapnews@gmail.com
Plus d'informations sur cette page : http://https://www.acap.cf/
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE
 
     

Séléka libère les enfants enrôlés dans son rang à l’Unicef-RCA



Séléka libère les enfants enrôlés dans son rang à l’Unicef-RCA
Bangui, 31 mai (ACAP) Quarante et un enfants âgés entre 14 et 17 ans ont été libérés les 27 et 28 mai dans la Capitale suite à une série de réunion entre l’Unicef et le Président Michel Djotodia Am Nondroko, jeudi 30 mai 2013 à Bangui.

« La libération de ces enfants est juste la première étape. Nous nous sommes engagés à veiller à ce que chaque enfant dans les groupes armés en RCA soit libéré et réintégré dans la société, et j’ai reçu l’assurance que nous pouvons nous attendre à davantage d’enfants libérés dans les jours et semaines à venir », a déclaré le Représentant de l’Unicef Souleymane Diabaté.
 

 


Séléka libère les enfants enrôlés dans son rang à l’Unicef-RCA
« L’Unicef travail avec le gouvernement de la RCA pour vérifier immédiatement, libéré, assurer la réunification et la réintégration des enfants qui avaient été recrutés par les forces Séléka et les groupes armés qui leur sont associés. Nous sommes très réconfortés par la collaboration du gouvernement qui a exprimé son engagement à prendre des mesures urgentes », a-t-il ajouté.
 
Pour le ministre d’Etat,  Christophe Gazam Betty, c’est par respect des droits universels de l’homme, qui interdit que les enfants soient associés aux groupes armés, que le gouvernement en partenariat avec l’UNICEF a fait ce travail.

Séléka libère les enfants enrôlés dans son rang à l’Unicef-RCA
Le Ministre d’Etat, Christophe Gazam-Betty a relevé que c’est pendant l’identification des éléments de la Séléka à Bangui, que les leaders de cette coalition se sont rendus compte de la présence des enfants, qui selon ses termes, se sont engagés volontairement dans la rébellion pendant la marche de la Séléka vers Bangui.
 
Il est à noter que les 41 enfants sont maintenant dans un centre de transit et d’orientation soutenu par l’Unicef qui fournit l’éducation de base, les sports, les formations professionnelles et le soutien psychosocial tandis que les familles des enfants sont recherchées et la réintégration est préparée. Jusqu’au lundi de cette semaine, il y avait 15 enfants au centre dans le processus final d’être réunis avec leurs familles dans le Nord du pays.

Jeudi 27 Juin 2013
Sébastien Lamba/ACAP

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIAL | CULTURE | SPORTS | ENVIRONNEMENT | VIH/SIDA | EDUCATION | DEVELOPPEMENT | SOCIETE | RELIGION | INTERNATIONAL | AFRIQUE | HUMEUR | GRANDE INTERVIEW | HUMANITAIRE | DROITS DE L'HOMME | MEDIAS | SECURITE


Galerie
VIDEOS
SOCIETE
Marcellin NGONDA / ACAP | 12/10/2021 | 2286 vues
00000  (0 vote)
1 sur 32