Connectez-vous S'inscrire
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE- République Centrafricaine, Bangui
Inscription à la newsletter
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE
     

Renforcement du cadre réglementaire du conseil de sécurité urbaine des comités locaux de sécurité à Bangui

Bangui, 5 oct. (ACAP)-Le président de la délégation spéciale de la ville de Bangui, Emile Gros Raymond Nakombo, a ouvert mardi 02 octobre 2019, les travaux de l’atelier de renfoncement du cadre réglementaire du conseil de sécurité urbain (CSU) et des comités locaux de sécurité (CLS) à Bangui.



Les participants à l'atelier de renforcement des capacités des leaders
Les participants à l'atelier de renforcement des capacités des leaders
Cet atelier d’échanges et de consultation qui a réuni les administrations locales, des  arrondissements, les chefs des commissariats et les commandants de brigades de Bangui, les leaders d’opinions et ONG locales, permet entre autres de renforcer les capacités des membres de CLS et CSU, afin de les outiller avec les techniques d’élaboration des plans locaux de sécurité et les principes de gestion des projets de mécanisme de coordination efficace de ces organismes de sécurité de proximité .
 
M. Emile Gros Raymond Nakombo a affirmé que la mise en œuvre de la politique ministérielle de police de proximité, modèle centrafricain (PMPP- MC), le renforcement du cadre règlementaire des organes de concertations locales y compris le conseil de sécurité urbain (CSU) et les comités locaux est primordial pour mettre en place les mécanismes de coordination efficaces de tous les intervenants.
 
Selon M. Houssen Ishak, conseiller en réforme du secteur de sécurité (RSS) au PNUD, la police de proximité est une approche ou une philosophie intégrée dans les instituions de sécurité  intérieure pour contribuer à la transformation de ces organismes du point de vue système et au point de vue pratique.
 
« Cette approche de police de proximité se matérialise de bonne gouvernance sécuritaire par l’engagement des forces de sécurité intérieure (FSI) et de privilégier la prévention que la répression et travailler en partenariat avec la population dans la recherche des solutions aux problèmes d’ordre sécuritaires », a-t-il souligné.
 
Pour le chef de la composante police, à la MINUCA, le Général Pascal  Champion, des échanges et consultations sont envisagées au niveau de la Mairie et les arrondissements en tenant compte des acteurs du secteur de sécurité.
 
« La composante police de la MINUSCA, le PNUD et le standing capacity (SPC) envisagent coordonner avec la Mairie centrale pour le renforcement de cadre règlementaire du CSU et CLS et de mettre en place un plan de sécurité (PLS) dans les arrondissements », a-t-il indiqué.
 
Rappelons que cet atelier s’inscrit dans le cadre de mise en œuvre du projet d’appui  au renforcement des FSI, financé par le fond des Nations-Unies pour la consolidation de la paix et mis en œuvre par le PNUD et la MINUSCA.
 
 

Samedi 5 Octobre 2019
APL /ACAP

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIAL | CULTURE | SPORTS | ENVIRONNEMENT | VIH/SIDA | EDUCATION | DEVELOPPEMENT | SOCIETE | RELIGION | INTERNATIONAL | AFRIQUE | HUMEUR | GRANDE INTERVIEW | HUMANITAIRE | DROITS DE L'HOMME | MEDIAS | SECURITE


Galerie
VIDEOS
ECONOMIE
Acap Rédaction | 01/10/2019 | 344 vues
00000  (0 vote)
1 sur 8

Les nouvelles officielles sur la République Centrafricaine

Partagez-nous sur