Connectez-vous S'inscrire
AGENCE CENTRAFRIQUE DE PRESSE "AGENCE DE L'UNITE NATIONALE"- République Centrafricaine, Bangui
Inscription à la newsletter
acapnews@gmail.com
Plus d'informations sur cette page : http://https://www.acap.cf/
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE
 
     

Première session ordinaire du Conseil national de l’ITIE/RCA

Bangui, le 5 juillet 2011 (ACAP) - Le Premier Ministre, Faustin Archange Touadéra, a ouvert les travaux de la première session ordinaire du Conseil national de l’Initiative pour la Transparence dans les Industries Extractives en République Centrafricaine (ITIE/RCA), lundi 4 juillet 2011 à Bangui.



En ouvrant les travaux, le Premier Ministre, a indiqué que cette première session du Conseil national de l’ITIE/RCA « permet de fixer les grandes orientations politiques et stratégiques de la phase II de la mise en œuvre de l’initiative en République Centrafricaine, et également inciter une prise de conscience nationale devant permettre de doter l’Etat de nouveaux mécanismes qui répondent aux normes internationales de lutte contre le gaspillage des fonds publics, enfin, favoriser l’émergence de l’intégrité morale dans la redistribution des rentes issues des ressources extractives ».

Deux communications ont ponctué cette session ordinaire du Conseil national de l’ITIE/RCA, à savoir : « l’état des lieux de l’ITIE en RCA » présenté par le Ministre délégué à la Présidence de la République chargé des Mines, Président du comité de pilotage de l’ITIE/RCA, Obed Ngaïssio ; et les « nouvelles règles de l’ITIE » présenté par le Secrétaire technique de l’ITIE/RCA, Robert Moïdokana.
Pour le ministre délégué Obed Ngaïssio , « la République Centrafricaine a adhéré à l’ITIE le 30 août 2007 ». Un plan d’action a été élaboré puis adopté en septembre 2008 ;

Lors de cette session, trois points ont été débattus dont deux ont reçu un avis favorable des membres du Conseil national de l’ITIE/RCA. Il s’agit de l’expansion des principes ITIE à d’autres secteurs de l’économie et la création d’une loi ITIE. Le dernier point a été purement et simplement rejeté faute de financement, car le budget de fonctionnement de l’ITIE est d’environ 210 millions de francs CFA.

Il convient de noter que le Conseil national de l’ITIE/RCA comprend des personnalités du gouvernement, de la société civile, des représentants des opérateurs du secteur minier et des parlementaires.






Mercredi 6 Juillet 2011
Alain Patrick Mamadou/ACAP

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIAL | CULTURE | SPORTS | ENVIRONNEMENT | VIH/SIDA | EDUCATION | DEVELOPPEMENT | SOCIETE | RELIGION | INTERNATIONAL | AFRIQUE | HUMEUR | GRANDE INTERVIEW | HUMANITAIRE | DROITS DE L'HOMME | MEDIAS | SECURITE


Galerie
VIDEOS
SOCIETE
Marcellin NGONDA / ACAP | 12/10/2021 | 2286 vues
00000  (0 vote)
1 sur 32