Connectez-vous S'inscrire
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE- République Centrafricaine, Bangui
Inscription à la newsletter
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE
     

Ouverture à Bangui des travaux d’information et de validation de la charte nationale pour la qualité des soins

Bangui, 12 fév. (ACAP) - Le ministre de la Santé et de la Population, Pierre Somsé a ouvert mardi, 11 février 2020 à Bangui, les travaux de l’atelier d’information et de validation de la charte nationale pour la qualité des soins et les droits des patients.



Mini Santé Pierre Somsé
Mini Santé Pierre Somsé
L’objet de cet atelier est de procéder à l’amélioration de la qualité des soins et au respect des droits des patients dans les formations sanitaires, réduire la stigmatisation  et la discrimination du personnel soignant à l’égard des patients.
 
Le ministre de la Santé et de la population a indiqué « qu’en République Centrafricaine, avec une  prévalence du VIH de 4% chez les  personnes de 15-49 ans, un nombre estimé à 110.000 personnes vivant avec le VIH en fin 2017 en RCA ».
 
D’après le chef du département de la Santé, les résultats de l’enquête sur l’index stigma, l’année 2018 montre que 45,6%des personnes vivant avec le VIH ont déjà connu une forme quelconque de stigmatisation à cause de leur statut séropositif.
 
Il a souligné que le mauvais accueil des malades, tel que la tuberculose, le paludisme et le VIH/Sida dans les formations sanitaire, sont les causes de fort taux de mortalité des patients.
 
Selon le membre du gouvernement, la stigmatisation et la discrimination des personnes vivant avec le VIH/Sida, se caractérisent par le rejet, l’exclusion, l’hostilité manifeste, l’isolement et surtout la violation des droits humains des personnes malade.
 
Quant au coordonnateur du Réseau Centrafricain des Personnes Vivant avec le VIH (RECAPEV), Bienvenue Gazalima, ce réseau a été créé le 3 décembre 1994 à Bangui et intervient dans les domaines social et sanitaire. Sa mission est aussi de contribuer à la réduction du taux de prévalence à VIH/SIDA et à améliorer les conditions de vie des personnes infectées par ladite maladie.
 
Signalons que cet atelier organisé par le Réseau Centrafricain des Personnes vivant avec le VIH/SIDA, et l’ONUSIDA a regroupé plusieurs cadres du ministère de la Santé et les membres dudit réseau.
 

Mercredi 12 Février 2020
Jonas Bissanguim /ACAP

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIAL | CULTURE | SPORTS | ENVIRONNEMENT | VIH/SIDA | EDUCATION | DEVELOPPEMENT | SOCIETE | RELIGION | INTERNATIONAL | AFRIQUE | HUMEUR | GRANDE INTERVIEW | HUMANITAIRE | DROITS DE L'HOMME | MEDIAS | SECURITE


Galerie
VIDEOS
POLITIQUE
Acap Rédaction | 26/12/2019 | 630 vues
00000  (0 vote)
1 sur 17
Galerie

Les nouvelles officielles sur la République Centrafricaine

Partagez-nous sur