Connectez-vous S'inscrire
AGENCE CENTRAFRIQUE DE PRESSE "AGENCE DE L'UNITE NATIONALE"- République Centrafricaine, Bangui
Inscription à la newsletter
acapnews@gmail.com
Plus d'informations sur cette page : http://https://www.acap.cf/
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE
 
     

Ouverture à Bangui de la réunion des experts de la COMIFAC

Bangui, 09 sept. (Acap)- La ministre des Eaux, Forêts, Chasses et Pêches, chargée de l’Environnement, Mme Yvonne Mboïssona, a ouvert, mardi 9 septembre 2008 à Bangui, les travaux des experts de la Commission de la Forêt de l’Afrique Centrale (COMIFAC), pour préparer la 5ème session ordinaire du Conseil des ministres de ladite commission qui va se tenir le 11 septembre prochain à Bangui.



Au cours de ces assises, les experts venus des dix pays membres vont faire le bilan des activités de la COMIFAC avec les partenaires, élaborer le projet de budget de la COMIFAC, voir l’état d’avancement des initiatives sur les financements pour la conservation et la gestion durable des écosystèmes forestiers de l’Afrique Centrale.

Il s’agira également d’étudier les questions liées à la contribution de redevances forestières dans le développement socio-économique et politique du bassin du Congo, de l’accord sous régional sur le contrôle forestier en Afrique Centrale et la feuille de route pour l’harmonisation des politiques forestières, ainsi que du programme d’action de lutte contre la dégradation des terres et de la désertification.

« La rencontre de Bangui permettra aux parties prenantes d’apprécier les actions menées par la COMIFAC depuis les assises de Malabo en Guinée Equatoriale, et d’examiner les plans d’action pour les prochaines biennales et autres sujets prioritaires », a déclaré le Secrétaire exécutif de la COMIFAC, M. Jonas Na Gahuedi Mbongu Sodi.

« La tenue de la 5ème session ordinaire du Conseil des ministres de la COMIFAC est le couronnement de l’effort constant que la République Centrafricaine n’a cessé de déployer, de concert avec les autres pays d’Afrique centrale, pour trouver les voies et moyens de gérer rationnellement les ressources forestières et fauniques », a pour sa part déclaré Mme Mboïssona à l’ouverture des travaux.

Pour Mme Mboissona, la réunion des experts devraient déboucher sur des recommandations sur les différents points inscrits à l'ordre du jour, en vue de trouver des solutions sous-régionales pour la promotion de la bonne gouvernance et de la gestion rationnelle et durables des forêts du bassin du Congo.

« Le gouvernement s’engage à appliquer les recommandations qui sortiront des présentes assises dans le cadre de l’exercice de sa présidence de la COMIFAC », a-t-elle rassuré.

Mme Yvonne Mboïssona s'est également réjouie de la présence massive des partenaires au développement aux assises de Bangui. " Votre présence nous rassure et nous permet d'emblée d'affirmer que l'Afrique Centrale est résolument engagée dans une dynamique de coopération sous régionale en travaillant en synergie pour la sauvegarde des écosystèmes foretiers de notre sous-région en général et de nos pays respectifs en particulier", a-t-elle fait remarquer.

Il convient de préciser que c'est après la réunion des experts, destinée à examiner les questions techniques, que se tiendra le 11 septembre 2008, la 5ème session du conseil des ministres de la COMIFAC au Palais de l'Assemblée nationale à Bangui.



Mercredi 10 Septembre 2008
J. Soupou/ACAP

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIAL | CULTURE | SPORTS | ENVIRONNEMENT | EDUCATION | DEVELOPPEMENT | SOCIETE | RELIGION | INTERNATIONAL | AFRIQUE | HUMEUR | GRANDE INTERVIEW | HUMANITAIRE | DROITS DE L'HOMME | MEDIAS | SECURITE | JUSTICE | SANTE



Les nouvelles officielles sur la République Centrafricaine

Partagez-nous sur
Facebook
Newsletter
Viadeo
Mobile
Flickr