Connectez-vous S'inscrire
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE- République Centrafricaine, Bangui
Inscription à la newsletter
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE
     

Ouverture à Bangui de la rentrée pastorale diocésaine 2019-2020

Bangui, 24 sept. (ACAP)-Le Vicaire général de l’Archidiocèse de Bangui, l’Abbé Mathieu-Fabrice-Evra Bondombo a ouvert Mardi 24 septembre 2019 à Bangui, la rentrée pastorale diocésaine 2019-2020 sur le thème : « Œcuménisme et dialogue interreligieux en pays de conflit : cas de la République Centrafricaine » et le sous thème « : « N’éteins pas l’esprit qui habite en toi » 1 Tim. 4, 14.



Cette rentrée pastorale diocésaine 2019-2020 qui se déroule du 24 au 29 septembre prochain a vu la participation de tous les prêtres, des religieux et religieuses, des délégués des 5 doyennés de l’Archidiocèse de Bangui, et de 215 délégués des autres confessions religieuses.
 
Dans son discours d’ouverture, l’Abbé Mathieu-Fabrice-Evra Bondombo a expliqué que le fait de revenir sur le thème de l’année dernière est d’ordre méthodologique, et que l’année passée, il était question d’enseigner la doctrine de l’église sur la question.
 
« C’est pourquoi, nous avions fait l’écho de l’état de l’œcuménisme et du dialogue inter-religieux au cours de l’histoire : les enseignements des Papes ; les apports du concile Vatican II, une manière de situer la question dans son contexte afin d’être complètement déconnecté », a-t-il ajouté.
 
Il a souligné que les recommandations issues de la rentrée diocésaine de l’année dernière ont fait ressortir entre autres que les autres confessions religieuses n’étaient pas assez représentatives et que cette fois-ci, il faut aborder la question de manière concrète.
 
Par ailleurs, Il a précisé que la réalité sociale telle qu'elle se présente dans notre pays et dans la sous-région en général, montre que celle-ci est devenue un théâtre de violences récurrentes entre les hommes. Certains, prétendant au nom de Dieu, pillent, violent, brûlent, tuent. Ils sèment la terreur et la mort.  
 
Selon lui, les prélats avaient fait remarqué que Dieu avait déclaré dans les Saintes Ecritures que : « Faute de connaissance, mon peuple péri ». C’est pourquoi, il parait important que les fidèles des grandes religions monothéistes puissent être bien outillés à travers les assises telles que celle qui s'ouvre, afin faire face au vent de l’intégrisme religieux qui tente le monde entier.
 
Il convient de rappeler que le clou de cette rentrée pastorale diocésaine 2019-2020 sera la célébration eucharistique du dimanche 29 septembre prochain au cours de laquelle, il y’ aura une ordination diaconale et presbytérale.

Mardi 24 Septembre 2019
EV/ACAP

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIAL | CULTURE | SPORTS | ENVIRONNEMENT | VIH/SIDA | EDUCATION | DEVELOPPEMENT | SOCIETE | RELIGION | INTERNATIONAL | AFRIQUE | HUMEUR | GRANDE INTERVIEW | HUMANITAIRE | DROITS DE L'HOMME | MEDIAS | SECURITE


Galerie
VIDEOS
SOCIAL
Acap Rédaction | 15/11/2019 | 427 vues
00000  (0 vote)
1 sur 11

Les nouvelles officielles sur la République Centrafricaine

Partagez-nous sur