Connectez-vous S'inscrire
AGENCE CENTRAFRIQUE DE PRESSE "AGENCE DE L'UNITE NATIONALE"- République Centrafricaine, Bangui
Inscription à la newsletter
acapnews@gmail.com
Plus d'informations sur cette page : http://https://www.acap.cf/
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE
 
     

Organisation à Bangui de la Table ronde sur la reforme du secteur de la sécurité

Bangui, 13 déc. (ACAP)- Le Conseiller chargé de la Reforme du Secteur de la Sécurité (RSS), le général Bruno Ouayolo a déclaré lundi 13 décembre 2021 à Bangui, que le Président Faustin Archange Touadéra, Président du comité stratégique DDRR-RSS-RN, avec l’approbation des membres constituant de ce comité avaient approuvé unanimement le 18 août dernier, le rapport avec les recommandations de la revue de la stratégie nationale de reforme du secteur de sécurité (SNRSS), ainsi que la feuille de route RSS2021/2026.



L’objectif de cette Table ronde est de passer en revue le secteur de la sécurité sous l’angle humain, après cinq ans de mise en œuvre de la politique nationale de sécurité (PNS).
 
Le Conseiller  chargé de la Reforme  du secteur de Sécurité (RSS), le général Bruno Ouayolo a indiqué que la reforme du secteur de sécurité est un processus  qui vise à répondre à tous les besoins  de la sécurité et de la justice de toute  la population. Elle est donc destinée  à rendre plus efficace  et légitime toutes les forces de défense et de sécurité.
 
Le général Bruno Ouayolo  a évoqué que le bilan  de la mise en œuvre de la stratégie nationale de la reforme du secteur de la sécurité indique clairement que les efforts de renforcement des capacités prévu sous le premier axe de la stratégie prime sur tous les autres résultats.
 
Il a déclaré que, pour que  les institutions en charge du secteur de la sécurité en RCA, puissent  remplir leurs missions régaliennes  de manière efficace et dans le respect du  contrôle démocratique de l’Etat de droit et des droits humains, les propositions amendées dans les recommandations doivent être priorisées.
 
«Les  forces de sécurité intérieure (Gendarmerie et la Police Nationale), sont les garants  de la sûreté  et de la sécurité  de la population ; de leurs droits et de leurs biens. Leur performance  à un impact direct sur la sécurité humaine de la population et constitue un enjeu clé de la Reforme du Secteur de la Sécurité (RSS)», a souligné  Bruno Ouayolo.
 
Il a soutenu que la faiblesse des capacités  opérationnelles du secteur de la sécurité est le résultat d’une absence significative de la gestion rationnelle  et transparente des ressources et moyens humains, financiers et matériels au sein des  Etats -Majors  et directions des forces nationales de sécurité ; mais aussi plus particulièrement au sein du ministère responsable de leur gestion et des institutions chargées de leurs soutien, suivi et contrôle.
 
Il faut noter que le plan est soutenu par la  MINUSCA, l’EUTM, l’EUAM, la délégation de l’Union Européenne, l’Union Africaine, la Haute Autorité de la bonne gouvernance, la Banque  Mondiale, et le PNUD.
 

 

Lundi 13 Décembre 2021
Jonas BISSANGUIM/ ACAP

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIAL | CULTURE | SPORTS | ENVIRONNEMENT | VIH/SIDA | EDUCATION | DEVELOPPEMENT | SOCIETE | RELIGION | INTERNATIONAL | AFRIQUE | HUMEUR | GRANDE INTERVIEW | HUMANITAIRE | DROITS DE L'HOMME | MEDIAS | SECURITE


Galerie
VIDEOS
POLITIQUE
Acap Rédaction | 07/06/2022 | 8527 vues
00000  (0 vote)
1 sur 36