Connectez-vous S'inscrire
AGENCE CENTRAFRIQUE DE PRESSE "AGENCE DE L'UNITE NATIONALE"- République Centrafricaine, Bangui
Inscription à la newsletter
acapnews@gmail.com
Plus d'informations sur cette page : http://https://www.acap.cf/
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE
 
     

M. Nsangou Bachirou inventeur du « VENINSERIN » présent son produit au public

Bangui, 27 mai (ACAP) – Monsieur Nsangou Bachirou de nationalité camerounaise, inventeur du « VENINSERIN », Président Directeur Général de la société de Transformation des Plantes Naturelles et Biologiques (STPN-BIO) a présenté son produit vendredi 27 mai 2022 à Bangui, en de Maître Patrick Eric Gaba, représentant de la marque en République Centrafricaine et de M. Bienvenu Bitta, représentant, point focal RCA-Cameroun, du secrétaire général de l'ordre des médecins centrafricains, Docteur Igor Passi Bossokpi et des représentants des différents organes de presse centrafricaine.



L’objectif de cette rencontre, est pour présenter « VENINSERIN » qui est un produit inventé par M. Nsangou Bachirou à base de plantes médicinales et qui guéri contre les morsures des serpents sur des  personnes et les animaux et aussi pour mettre en évidence les compétences culturelles traditionnelles africaines.

Selon M. Nsangou Bachirou, ce produit est le fruit d’un héritage familial qui a donné lieu à l’invention de du nouveau produit, car son arrière-grand-père a eu à guérir traditionnellement des gens à base de cette plante.

Ili a affirmé qu’il a commencé à faire des recherches sur la mise en forme du produit, depuis plusieurs  années avec des expérimentations au Cameroun sur des personnes mordues par des serpents.

« VENINSERIN est un médicament antivenimeux biologique, inventé à partir des plantes qui renforcent le système immunitaire, possède des composants très efficaces pour le traitement préventif et curatif », a précisé M. Nsangou Bachirou.

M. Nsangou Bachirou a confirmé que le gouvernement centrafricain à travers le ministre de la Santé a donné son accord pour que ce produit soit utilisé sur le territoire centrafricain, car cela fait déjà plus d’un an qu'il existe en Centrafrique par l’entremise de certains centrafricains qui ont fait le tour au Cameroun.

« Mais pour l’instant, il est question de vulgariser la vente de ce produit dans les pharmacies de la RCA afin d’aider les personnes qui seront victimes de morsures des serpents et autres reptiles », -a-t-il déclaré.

Il a informé qu’il est sur le point de construire une grande société de fabrication de ce médicament au Cameroun avec une succursale en Centrafrique.

Notons que ce produit est approuvé par les grandes instances internationales, et existe en comprimés, en pommade, injection et va se trouver dans un bref délai à la portée de tous.
 

Vendredi 27 Mai 2022
Redaction Acap

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIAL | CULTURE | SPORTS | ENVIRONNEMENT | VIH/SIDA | EDUCATION | DEVELOPPEMENT | SOCIETE | RELIGION | INTERNATIONAL | AFRIQUE | HUMEUR | GRANDE INTERVIEW | HUMANITAIRE | DROITS DE L'HOMME | MEDIAS | SECURITE


Galerie
VIDEOS
POLITIQUE
Acap Rédaction | 07/06/2022 | 3578 vues
00000  (0 vote)
1 sur 36