Connectez-vous S'inscrire
AGENCE CENTRAFRIQUE DE PRESSE "AGENCE DE L'UNITE NATIONALE"- République Centrafricaine, Bangui
Inscription à la newsletter
acapnews@gmail.com
Plus d'informations sur cette page : http://https://www.acap.cf/
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE
 
     

Les membres du Comité national économique et financier en session ordinaire

Bangui, 9 mars (ACAP) – Le ministre des Finances et du Budget et Président statutaire du Comité National Economique et Financier (CNEF), Hervé Ndoba, a présidé mercredi 9 mars 2022 à Bangui, les travaux de la session ordinaire des membres dudit comité, en présence du ministre d’Etat en charge de l’Economie, du Plan et de la Coopération internationale, Félix Moloua et du Directeur national de la BEAC et Secrétaire général du CNEF, Ali Chaïbou.



L’objectif de cette session ordinaire est d’examiner le rapport de conjoncture mettant en évidence l’évolution récente de l’environnement économique internationale, la conjoncture économique nationale  en 2021 et les perspectives macroéconomiques pour l’année en cours.
 
En abordant la conjoncture économique nationale, le Président statutaire du CNEF a souligné que les membres dudit comité ont pris acte de la poursuite de la reprise  des activités économiques en 2021 marquée par une croissance du PIB réel à 1,0 %, contre 0,6 % 2020, en rapport avec la poursuite des opérations de sécurisation de l’ensemble du territoire national conjuguée au recul de la pandémie du COVID-19 tant au plan international et national.
 
Sur le plan international, selon le communiqué de presse, le comité a noté la reprise de l’économie mondiale, dont le taux de croissance a atteint 5,9 % en 2021, après une contraction de 3,1 % un an plus tôt, en rapport avec (1) l’élargissement de la couverture vaccinale à l’échelle mondiale, (2) la consolidation des mesures de soutien budgétaire dans plusieurs pays avancés et (3) la prolongation des politiques monétaires accommodées destinées à favoriser  des conditions monétaires propices à la reprise de l’activité.
 
En ce qui concerne les perspectives économiques pour 2022, le communiqué de presse a fait savoir qu’elles seraient caractérisées, selon le scénario de base par : (1) une progression du PIB en termes réels de 4,2 %, contre 1,0 en 2020 ; (2) un repli des tensions inflationnistes, avec un taux d’inflation qui se situerait en dessous du seuil communautaire à 2,7%, contre 4,3% un an auparavant ; (3) une diminution du niveau du déficit budgétaire base engagements hors dons qui s’établirait à 10,5 % du PIB, contre un déficit de 11,8 % un an plus tôt, (4) une baisse du déficit du solde extérieur courant, dons inclus, à 8,5 % du PIB et (5) une croissance de 3,8 % de la masse monétaire.
 
Suivant le communiqué de presse, Hervé Ndoba a exprimé que les membres du CNEF ont en outre été informés de l’application de la règlementation des changes aux entreprises du secteur extractif, à compter du 1er janvier 2022. Tout en poursuivant que le CNEF a pris connaissance des informations relatives à la situation du taux effectif global au premier  semestre 2021 et celle des services de paiement par monnaie électronique de la zone CEMAC.
 
Il convient de signaler qu’ont pris part à cette session ordinaire les membres statutaires du CNEF de la République Centrafricaine et par visioconférence, le Gouverneur de la BEAC, le Secrétaire général de la COBAC, le Président de la COSUMAF, le directeur général de la BVMAC, et le Responsable du dépositaire central du Marché financier de la l’Afrique centrale.
 

 

Mercredi 9 Mars 2022
François Biongo / ACAP

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIAL | CULTURE | SPORTS | ENVIRONNEMENT | VIH/SIDA | EDUCATION | DEVELOPPEMENT | SOCIETE | RELIGION | INTERNATIONAL | AFRIQUE | HUMEUR | GRANDE INTERVIEW | HUMANITAIRE | DROITS DE L'HOMME | MEDIAS | SECURITE


Galerie
VIDEOS
SOCIETE
Marcellin NGONDA / ACAP | 12/10/2021 | 10753 vues
00000  (0 vote)
1 sur 32