Connectez-vous S'inscrire
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE- République Centrafricaine, Bangui
Inscription à la newsletter
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE
     

Le président Faustin-Archange Touadéra appelle à planter 3 millions d'arbres en 2020

Bangui, 21 août (ACAP) - Le gouvernement centrafricain doit tout mettre en œuvre pour qu'au moins trois millions d’arbres soient plantés sur toute l’étendue du territoire national lors de la célébration de la Journée nationale de l’arbre 2020, a déclaré le président Faustin-Archange Touadéra, à l'occasion de la 35ème Journée nationale de l'Arbre 2019 mercredi 21 août à Pissa (70 km au sud-ouest de Bangui), dans la préfecture de la Lobaye.



Le Chef de l'Etat Touadéra mettant en terre un jeune plant de teck
Le Chef de l'Etat Touadéra mettant en terre un jeune plant de teck
L'appel du chef de l'Etat s'adresse en particulier aux ministres des Eaux, Forêts, Chasse et Pêche ainsi que des Finances et du Budget.

La commune de Pissa a été choisie en raison de la dégradation de son couvert végétal, dégradation résultant des pressions des activités humaines telles que l’agriculture, l’élevage, les feux de brousse et les déboisements anarchiques, la surexploitation des ressources naturelles et la démographie galopante qui ont négativement modifié l'écosystème forestier, composé naguère de forêts galeries riches en flore et en faune, notamment les arbres qui produisent des chenilles.
 
De manière plus particulière, le président Touadéra a incriminé une montée en puissance de l’exploitation illégale du bois dans les préfectures de l’Ombella M’Poko et de la Lobaye, dont les produits inondent les marchés de la capitale Bangui.
 
"Ces sciages artisanaux illégaux sont des produits de mauvaise qualité qui, non seulement ne garantissent pas la réalisation des œuvres durables, mais également ne valorisent pas nos bois exportés dans la sous-région", a-t-il déploré.
 
Il a considéré que ces pratiques constituent un "manque à gagner important pour l’Etat mais également pour les communes forestières".
 
Le ministre des Eaux, Forêts, Chasse et Pêche, M. Amit Adriss, a quant à lui rappelé que la Journée nationale de l'arbre a été instituée par le décret n°84.047 du 14 février 1984, à la suite de la grande sécheresse de 1983.
 
Selon lui, le secteur forestier centrafricain représente 45,6% du couvert du territoire national et occupe une place exceptionnelle dans l’économie nationale avec 10% du PIB en moyenne par an avant la crise. Il fournit près de 50% des taxes à l'exportations de la RCA et demeure le premier employeur privé du pays avec plus de 4000 emplois directs et 6000 emplois indirects dans le cadre de la lutte contre la pauvreté avant la récente crise. Ledit secteur forestier joue un rôle essentiel dans la chaîne alimentaire grâce à la production des chenilles et autres produits forestiers non ligneux.
 
"Contrairement à certains pays du continent africain menacés par la désertification, la République centrafricaine dispose encore d’un important couvert végétal", s'est réjoui M. Amit Adriss.
 
Profitant de la circonstance, le président de la délégation spéciale de la ville de Pissa, Roger Okoapénguia, a formulé des requêtes dans les domaines sanitaires, de l'urbanisation de la localité, des infrastructures de formation des jeunes et de la relance de la station piscicole de Boyali.
 
Il faut signaler que 12.000 jeunes plants de tecks ont été mis en terre à l'occasion de la 35ème Journée nationale de l'Arbre dont le thème est : « Arbre, solutions aux effets du changement climatique ».
 
Cette thématique vise à conscientiser la population centrafricaine sur l’importance du rôle de l’arbre et des forêts dans la lutte contre les effets du changement climatique. 

 

Jeudi 22 Août 2019
Alain-Patrick Mamadou / ACAP

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIAL | CULTURE | SPORTS | ENVIRONNEMENT | VIH/SIDA | EDUCATION | DEVELOPPEMENT | SOCIETE | RELIGION | INTERNATIONAL | AFRIQUE | HUMEUR | GRANDE INTERVIEW | HUMANITAIRE | DROITS DE L'HOMME | MEDIAS | SECURITE


Galerie
VIDEOS
SOCIAL
Acap Rédaction | 15/11/2019 | 427 vues
00000  (0 vote)
1 sur 11

Les nouvelles officielles sur la République Centrafricaine

Partagez-nous sur