Connectez-vous S'inscrire
AGENCE CENTRAFRIQUE DE PRESSE "AGENCE DE L'UNITE NATIONALE"- République Centrafricaine, Bangui
Inscription à la newsletter
acapnews@gmail.com
Plus d'informations sur cette page : http://https://www.acap.cf/
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE
 
     

Le ministre de la Justice tranche sur l’affaire qui oppose le groupe Laïko Ledger au groupe Beafrica

Bangui, le 1er fév. (ACAP) – Le ministre de la Justice, Garde des Sceaux, Djoubaye Abazene a coprésidé, lundi 1er février 2022, avec ministre des Arts, de la Culture et du Tourisme, Mme Vincente Maria Lionelle Jennifer Saraiva–Yanzere et celui de l’Intérieur et de la Sécurité Publique, le contrôleur de police, Nicaise Nassin, une réunion sur l’affaire opposant le groupe Laïko Ledger au groupe Beafrica en présence des directeurs généraux de la police et de la gendarmerie.



L’objectif de cette réunion, tenue entre les membres du gouvernement, les responsables du groupe Laïko Ledger et les responsables du groupe Beafrica est de mettre un terme aux tractations judiciaires qui défraient la chronique dans ces derniers temps autour de la légitimité des vrais responsables de l’hôtel Ledger plazza.
 
Selon le ministre de la Justice Arnauld Djoubaye Abazene, le gouvernement a organisé cette réunion de mise au point par rapport à la situation judiciaire qui oppose le groupe Laïko Ledger au groupe Beafrica et toutes les conséquences subséquentes, afin d’élucider un certain nombre de faits et aussi fixer la position du gouvernement tout en observant la neutralité.
 
 « Le gouvernement saurait s’ingéré dans la gestion des affaires de Laïko Ledger, parce qu’il s’agit d’une structure qui appartient à l’Etat Libyen afin de clarifier la situation », a-t-il déclaré.
 
Le ministre de la Justice a annoncé que le gouvernement centrafricain a reçu plusieurs délégations libyennes qui étaient venues en Centrafrique pour discuter de cette affaire, mais la position du gouvernement demeure impartiale car cette une affaire est interne.
 
Le garde des Sceaux a déclaré que l’Etat Libyen a une représentation diplomatique en RCA qui assure la coordination de toutes les activités avec le ministère des Affaires étrangères centrafricain pour permettre au gouvernement d’être aviser.
 
Le ministre de la Justice a reconnu avoir reçu une notification du ministre des Affaires étrangères de la nomination de M. Omar Ali Rhouma comme le nouveau Directeur général de Laïko Ledger/RCA par les autorités Libyennes.
 
Cette rencontre permettra d’établir désormais de manière incontestable la gestion de l’hôtel Ledger au nouveau Directeur Général, M. Omar Ali Rhouma pour lequel le gouvernement demande à toutes les structures étatiques de lui prêter main forte.  
 
Enfin, le ministre de la Justice a reconnu que le gouvernement a tiré les conséquences des dénonciations  et le nouveau Directeur qui sera investi aura la charge de saisir les instances judiciaires centrafricaines pour procéder à l’annulation de location à la société « Beafrica » et la justice avisera.

Notons que le nouveau Directeur Général de l’hôtel Ledger sera investi dans un plus bref délai par la ministre du Tourisme afin de gérer dans la légalité les affaires de cet hôtel en toute quiétude.

 

Mercredi 2 Février 2022
Karl Ngrebada/ACAP

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIAL | CULTURE | SPORTS | ENVIRONNEMENT | VIH/SIDA | EDUCATION | DEVELOPPEMENT | SOCIETE | RELIGION | INTERNATIONAL | AFRIQUE | HUMEUR | GRANDE INTERVIEW | HUMANITAIRE | DROITS DE L'HOMME | MEDIAS | SECURITE


Galerie
VIDEOS
POLITIQUE
Acap Rédaction | 07/06/2022 | 3578 vues
00000  (0 vote)
1 sur 36