Connectez-vous S'inscrire
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE- République Centrafricaine, Bangui
Inscription à la newsletter
acapnews@gmail.com
Plus d'informations sur cette page : http://https://www.acap.cf/
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE
 
     

Le Président Touadéra annonce l’ouverture des consultations nationales

Bangui 19 av (ACAP)- Le Président de la République Faustin Archange Touadéra, a annoncé Dimanche 19 avril 2021 à Bangui, au cours d’une déclaration à la nation, qu’il a pris l’engagement de faire de la gestion inclusive de l’Etat son cheval de bataille, en pratiquant la politique d’ouverture, de la main tendue, visant à promouvoir davantage la paix et la réconciliation nationale.



Le Président Touadéra annonce l’ouverture des consultations nationales
L’objectif recherché de ces rencontres consiste à recueillir les avis, les recommandations, et les suggestions sur les résultats engagés  du dialogue républicain tant souhaité.
 
Le chef de l’Etat a rappelé que  dans son discours adressé à la nation le 18 janvier 2021, à la suite de la proclamation des résultats définitifs de l’élection présidentielle du 27 décembre 2020 et également à  l’occasion de la célébration du 2ème anniversaire de l’accord politique pour la paix et la réconciliation le 6 février 2021, qu’il a réaffirmé sa disponibilité a engagé un dialogue républicain avec l’opposition démocratique et toutes les forces vives de la nation, pour sortir la RCA de la crise.
 
Selon lui, l’APPR-RCA, qu’il considère  comme l’accord de la dernière  chance, rejoint  d’autres engagements, afin de sortir le pays de nombreuses crises  politico-militaires.
 
Il déclare accorder une large place à une concertation régulière, entre autre à la signature de l’accord politique pour la paix et la réconciliation, le gouvernement et les responsables des 14 groupes armés, signé le 6 février 2019  à Bangui.
 
Le Président de la République  estime  que le dialogue républicain  ne sera pas un dialogue de plus et qu’à la suite des différentes consultations qu’il aura  avec chaque partie prenante, identifier ensemble les points n’ayant pas trouvé de réponses dans les précédents engagements nationaux.
 
«  Les combattants de nationalité centrafricaine devront obligatoirement passés par le désarmement et procéder à la dissolution de leur groupe sous le contrôle du comité exécutif de suivi de la mise en œuvre de l’accord »,  a martelé Faustin Archange Touadéra.

Il a déclaré qu’il prendra part régulièrement pendant les 10 jours de cette concertation,  afin de recueillir les contributions pertinentes pour enrichir les outils de paix, de sécurité, de réconciliation nationale et du développement existant.
 
Il convient de noter que cette concertation  de 10 jours se déroulera à Bangui avec toutes les personnes ressources et entités concernées.
 

 

Lundi 19 Avril 2021
Jonas BISSANGUIM / ACAP.

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIAL | CULTURE | SPORTS | ENVIRONNEMENT | VIH/SIDA | EDUCATION | DEVELOPPEMENT | SOCIETE | RELIGION | INTERNATIONAL | AFRIQUE | HUMEUR | GRANDE INTERVIEW | HUMANITAIRE | DROITS DE L'HOMME | MEDIAS | SECURITE


Galerie
VIDEOS
POLITIQUE
Marcellin NGONDA /Acap | 16/03/2021 | 270 vues
00000  (0 vote)
1 sur 29

Les nouvelles officielles sur la République Centrafricaine

Partagez-nous sur