Connectez-vous S'inscrire
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE- République Centrafricaine, Bangui
Inscription à la newsletter
acapnews@gmail.com
Plus d'informations sur cette page : http://https://www.acap.cf/
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE
 
     

Le Porte-parole de la MINUSCA fait le point des activités de l’institution

Bangui, 7 av. (ACAP)- Le Porte-parole de la MINUSCA, Vladimir Monteiro a animé mercredi 7 avril 2021 à Bangui, la conférence de presse hebdomadaire avec les professionnels des médias, liée aux activités menées par l’institution du 30 mars au 7 avril 2021.



L’objet de cette rencontre avec les professionnels des médias, est de faire le point sur les actions menées par la MINUSCA au prés de la population que çà soit dans la capitale Bangui, où à l’intérieur du pays.
 
Le Porte-parole de la MINUSCA Vladimir Monteiro a tout d’abord signalé le retour à Bangui du Représentant spécial du Secrétaire des Nations-Unies en République centrafricaine, Mankeur Ndiaye qui avait effectué une visite de travail en Russie.
 
Il a soutenu qu’à l’occasion de la journée mondiale de la santé célébrée le 7 avril de chaque année, la MINUSCA réaffirme sa disponibilité à accompagner  le gouvernement centrafricain dans la lutte contre cette pandémie qui enregistre une hausse de contamination parmi la population.
 
« La MINUSCA à octroyer une somme de plus de 4 milliards de francs CFA pour le soutien à la lutte contre la pandémie à Bangui et dans les provinces dans le cadre du plan de réponse au gouvernement », a souligné le Porte- parole.
 
Concernant la Réforme du secteur de sécurité, il a avisé  que les acteurs nationaux et les partenaires de la Reforme du Secteur de sécurité vont se retrouver à partir du 9 avril à Bangui, en vue de la mise en œuvre de la stratégie nationale de la Réforme du secteur de sécurité.
 
M. Monteiro a relevé que depuis le 30 mars jusqu’au 7 avril, la MINUSCA a documenté 24 incidents d’abus et de violations des droits de l’homme et du droit international humanitaire, ayant affecté au moins 26 victimes. Les abus et violations enregistrés sont des cas d’exécutions  extrajudiciaires et de meurtres, de menace de mort et des traitements cruels et inhumains, a fait savoir le Porte-parole.
 
Il a rappelé que les principaux auteurs de violations sont pour la plupart, les éléments des 3 R, ceux du FPRC, de l’UPC, du MPC et des Antibalaka. 
 
Le Porte-parole de la force, Major Ibrahim Atikou, a estimé que la situation sécuritaire sur l’ensemble du territoire centrafricain est relativement calme et que le déploiement  des Forces Armées Centrafricaines dans les différentes localités se poursuit.
 
Il a indiqué que les casques bleus Zambiens, Rwandais et Marocains conduisent des patrouilles robustes dans leurs zones respectives, notamment à Birao, Amdafock, Ippy, Bria, Yalinga, Rafai, Obo et Bangassou.
 
Selon lui, la situation sécuritaire est relativement calme à Bangui mais la ville continue de faire l’objet d’une surveillance accrue et particulière avec toutes les forces de sécurité intérieures, afin de lutter contre la criminalité et le banditisme.
 
Il convient de noter que cette conférence de presse hebdomadaire, a été conjointement animée par le Porte-parole de la MINUSCA, celui de la force, et le Commissaire, Serge Ntolo Minko de la police.
 

 

Jeudi 8 Avril 2021
Jonas BISSANGUIM / ACAP.

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIAL | CULTURE | SPORTS | ENVIRONNEMENT | VIH/SIDA | EDUCATION | DEVELOPPEMENT | SOCIETE | RELIGION | INTERNATIONAL | AFRIQUE | HUMEUR | GRANDE INTERVIEW | HUMANITAIRE | DROITS DE L'HOMME | MEDIAS | SECURITE


Galerie
VIDEOS
POLITIQUE
Marcellin NGONDA /Acap | 16/03/2021 | 228 vues
00000  (0 vote)
1 sur 29

Les nouvelles officielles sur la République Centrafricaine

Partagez-nous sur