Connectez-vous S'inscrire
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE- République Centrafricaine, Bangui
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE
     

Le HCR souhaite la mise en place rapide d’un Accord Tripartite pour le rapatriement des Centrafricains refugiés au Cameroun

Bangui, 3 déc.(ACAP)- Le chef de Bureau du Haut-Commissariat des Nations-Unies pour les Réfugiés(UNHCR) de Berbérati, Sidi Dicko, souhaite la mise en place rapide d’un « Accord Tripartite » entre le Cameroun, la Centrafrique et l'UNHCR, pour arriver à un rapatriement organisé des Centrafricains réfugiés au Cameroun.



Le chef de bureau du HCR de Berbérati, Sidi Dicko
Le chef de bureau du HCR de Berbérati, Sidi Dicko
 « C’est un processus qui est très long  parce qu'il nécessite  la collaboration de deux bureaux du UNCHR du Cameroun et de la Centrafrique, il nécessite également la contribution  et la prise entière des deux gouvernements,  centrafricain et camerounais, de l’ensemble du  processus pour arriver à un rapatriement organisé », a indiqué, M. Sidi Dicko, dans une interview  accordée à l’Agence Centrafrique Presse.

« il va falloir qu’un cadre juridique soit mis en place entre les deux pays et le UNHCR qui s’appelle Accord Tripartite dans lequel  toutes les modalités et les formalités  du processus soient clairement  établis», a-t-il ajouté.

"Les préparatifs sont en cours, les refugiés sont prêts à revenir avec des conditions, par exemple la sécurité, l’accompagnement pour leur installation, l’éducation de leurs enfants, les problèmes de santé", a-t-il indiqué.

« Le HCR du côté  du Cameroun poursuit l’enregistrement des candidats potentiels volontaires et ici en Centrafrique le HCR continue la sensibilisation des autorités, toutes les forces vives de la Mambéré-kadeï, pour l’acceptation du retour des réfugiés », a ajouté M. Sidi Dicko.

« En dehors de cela, il y a des préparatifs pratiques qui doivent avoir lieu entre autres, les préparatifs de Centres de Transit où les refugiés seront logés une ou deux nuits, procéder à leur enregistrement avant qu’ils continuent dans leur localité finale. A Berbérati, le centre de transit sera opérationnel pour réceptionner 250 à 300 personnes d’ici  la fin du mois », a-t-il précisé.

Les refugiés  seront transportés du Cameroun, en traversant Gamboula, jusqu'à Berbérati où des procédures d’enregistrement seront effectuées, a-t-il également indiqué, ajoutant que le HCR  va les accompagner jusqu’à la destination finale  pour s’assurer  qu'ils  sont arrivés en sécurité et en dignité.

 

Lundi 3 Décembre 2018
Basile Rébéné/ACAP

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIAL | DOSSIERS | CULTURE | SPORTS | ENVIRONNEMENT | VIH/SIDA | EDUCATION | DEVELOPPEMENT RURAL | SOCIETE | RELIGION | INTERNATIONAL | AFRIQUE | HUMEUR | GRANDE INTERVIEW | HUMANITAIRE | DROITS DE L'HOMME


Service Photos
Inscription à la newsletter
VIDEOS
POLITIQUE
| 30/01/2015 | 1272 vues
11111  (4 votes)
1 sur 3

Les nouvelles officielles sur la République Centrafricaine

Partagez-nous sur