Connectez-vous S'inscrire
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE- République Centrafricaine, Bangui
Inscription à la newsletter
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE
     

Le Centrafricain lambda attend du Président Faustin-Archange Touadéra la sécurité partout dans le pays et la construction des infrastructures

Bangui, 30 mars (ACAP) - Sylvain-Eudes Wagramalé, jeune commerçant de friperie, attend du nouveau Président de la République Centrafricaine la réhabilitation du marché central récemment consumé et le rétablissement de la sécurité, dans le but de faciliter les activités commerciales, lors d’un micro ballade, lundi 28 mars 2016, à Bangui.



L’objectif de ce micro-ballade est de recueillir les attentes des Centrafricains où qu’ils sont, à quelques jours de l’investiture du nouveau président élu de la République Centrafricaine, Faustin-Archange Touadéra. Sylvain-Eudes Wagramalé a été tenace : « la sécurisation du pays est fondamentale pour la relance économique et le développement global du pays ». Pour y parvenir réellement, il a mis un accent particulier sur « le réhabilitation des Forces Armées Centrafricaines (FACA) ». A coté de ces priorités, Sylvain-Eudes Wagramalé a plaidé pour que le Pr Faustin-Archange Touadéra veille à la reconstruction des villes, surtout la capitale Bangui qui est la vitrine du pays ; qu’il réévalue les salaires des fonctionnaires et agents de l’Etat et privilégie les intérêts nationaux avant toute chose. Guillaume Kondjélé, tradipraticien, a également insisté sur la sécurité comme priorité à observer par le nouveau locataire du Palais de la Renaissance. En plus de ce qu’il croît être une priorité à définir, Kondjélé a suggéré la restauration de l’autorité de l’Etat, sans laquelle les groupes politico-militaires ne cesseront pas de dicter leur loi à la population civile, qui elle, n’aspire qu’à la paix. D’où la nécessité de désarmer les ex-combattants, de les démobiliser et de procéder à leur réinsertion. Il a insisté pour que le Pr Touadéra traduise en réalité l’essentiel de profession de foi, programme qui a convaincu son électorat. Quand bien même n’ayant pas voté pour Touadéra au premier tour des élections, Simon Ngana, un sous-officier de la garde républicaine à la retraite, a décidé de se plier devant la volonté du peuple. Il a proposé au Pr. Faustin- Archange Touadéra d’inscrire parmi ses priorités l’intégration des jeunes diplômés dans la Fonction publique centrafricaine sans oublier la réhabilitation et la construction des établissements scolaires dans toutes les villes du pays, en vue de relever le niveau jeunes centrafricains, sur qui l’on peut compter à l’avenir.

Mercredi 30 Mars 2016

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIAL | DOSSIERS | CULTURE | SPORTS | ENVIRONNEMENT | VIH/SIDA | EDUCATION | DEVELOPPEMENT RURAL | SOCIETE | RELIGION | INTERNATIONAL | AFRIQUE | HUMEUR | GRANDE INTERVIEW | HUMANITAIRE | DROITS DE L'HOMME | MEDIAS | SECURITE


Galerie
Défilé du personnel féminin de l'armée de terre
Défilé des chars  de la Garde Presidentielle
Le feu de brousse
Les déplacés du site de la minusca situé au  pk 8 de BAMBARI  sont en fuite
VIDEOS
POLITIQUE
| 30/01/2015 | 1642 vues
11111  (4 votes)
1 sur 3

Les nouvelles officielles sur la République Centrafricaine

Partagez-nous sur