Connectez-vous S'inscrire
AGENCE CENTRAFRIQUE DE PRESSE "AGENCE DE L'UNITE NATIONALE"- République Centrafricaine, Bangui
Inscription à la newsletter
acapnews@gmail.com
Plus d'informations sur cette page : http://https://www.acap.cf/
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE
 
     

Lancement à Bangui du rapport mondial sur le développement humain

Bangui, 22 nov. (ACAP)- Le Premier ministre centrafricain, Elie Doté, a déclaré mardi 21 novembre 2006, à l’ouverture officielle du rapport mondial sur le développement humain à l'Oubangui Hôtel, que « le développement humain de la République Centrafricaine demeure alarmant ».



Centrafrique/développement :

Le rapport de 2006 indique l’indicateur du développement humain pour la RCA est égal à 0,353 et que le pays est classé au 172 ème rang sur 177 pays à l’échelle mondiale.

« Mon gouvernement et moi-moi sommes conscients que le développement humain du pays demeure encore alarmant et que les défis qui nous attendent sont énormes », a déclaré M. Doté, précisant que son gouvernement a adopté un plan d’action en vue du redressement progressif de l’économie, condition sans laquelle il serait vain de vouloir améliorer sur une base durable les secteurs sociaux.

M. Doté a relevé que la République Centrafricaine « jouit d’une abondance en eau dont la réserve renouvelable est estimée à 74,5 milliards de mètres cubes par an, ce qui est largement suffisant pour satisfaire tous les besoins du pays », précisant que l’utilisation des ressources en eau reste très faible en Centrafrique, avec 0,4% contre une moyenne de 5,5% pour le continent Africain.

Dans le cadre des Objectifs du millénaire pour le développement, le chef du gouvernement centrafricain s’est assigné la tâche de faire accéder 66% des populations urbaines et 62% des populations rurales à l’eau d’ici à 2015.

Pour cela, a-t-il souligné, le gouvernement doit mobiliser 87 milliards F CFA sur les 9 années à venir afin de construire 3 800 forages et 28 systèmes d’adduction d’eau.

Il a par ailleurs relevé que dans le domaine de l’assainissement, « seulement 13% des ménages disposent des installations sanitaires hygiéniques et acceptables ».

M. Toby Lanzer, Représentant résident du Programme des Nations unies pour le développement, qui présentait le rapport, a annoncé que outre la création d’un plan d’action mondial, le RDH 2006 recommande trois actions cruciales, à savoir, faire de l’eau un droit de l’homme, mettre au point des stratégies nationales en matière d’eau et d’assainissement et augmenter l’aide internationale en ajoutant aux 4 milliards de dollars américains annuels, 3,4 milliards supplémentaires en vue d’atteindre les objectifs du millénaire pour le développement relatifs à l’eau et à l’assainissement.

Il a relevé la cruelle réalité où dans de nombreux pays en développement, les plus pauvres reçoivent moins d’eau, mais ils la paient à des prix les plus élevés au monde. Il a précisé qu’en RCA, la majorité des pauvres des zones urbaines n’est pas raccordée à un réseau de distribution publique d’eau. Ils s’approvisionnent aux kiosques de bornes fontaines où l’eau est 3 à 4 fois plus chère.

Il faut rappeler qu’en 2005, la République Centrafricaine occupait le 171ème rang par rapport à l’indicateur du développement humain mondial.



Mercredi 22 Novembre 2006
Dagoulou/ACAP

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIAL | CULTURE | SPORTS | ENVIRONNEMENT | VIH/SIDA | EDUCATION | DEVELOPPEMENT | SOCIETE | RELIGION | INTERNATIONAL | AFRIQUE | HUMEUR | GRANDE INTERVIEW | HUMANITAIRE | DROITS DE L'HOMME | MEDIAS | SECURITE


Galerie
VIDEOS
SOCIETE
Marcellin NGONDA / ACAP | 12/10/2021 | 11263 vues
00000  (0 vote)
1 sur 32