Connectez-vous S'inscrire
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE- République Centrafricaine, Bangui
Inscription à la newsletter
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE
     

La première session de dialogue politique bilatéral franco-centrafricain à Bangui

Bangui, 27 nov. (ACAP) – La ministre des Affaires Etrangères et des Centrafricains de l’Etranger, Sylvie Baïpo-Temon a présidé mardi 26 novembre 2019 à Bangui, les travaux de la première session de dialogue politique bilatéral franco-centrafricain, au cours dudit dialogue politique le directeur d’Afrique et de l’océan indien de l’Agence française pour le développement (AFD), Rémi Maréchaux a confirmé l’engagement de la France qui est de 65 millions d’euros soit plus de 40 milliards de F.CFA dans le cadre de la relation bilatérale.



L’objectif de ce dialogue politique  est de passer en revue l’ensemble des domaines de coopération bilatérale entre la République Centrafricaine et la France, notamment les coopérations en matière de défense, de sécurité, d’aide humanitaire et d’aide au développement.
 
La ministre Sylvie Baïpo-Temon a déclaré que cette dynamique a été lancée par les deux chefs d’Etat,  Macron et Touadéra, lors de la conférence du 5 septembre dernier à Paris. Ils se sont encouragé à cette occasion de conserver une fréquence régulière, afin de consolider les relations qui ont vocation à s’enrichir davantage et à se développer.
 
« Ce dialogue a été très productif et utile pour les deux  parties de renouveler l’exercice sur une base régulière », a manifesté Rémi Maréchaux.
 
Le responsable de l’AFD pour l’Afrique et l’océan indien Rémi Maréchaux a réitéré « l’engagement de la France aux côtés de la République Centrafricaine pour la mise en œuvre de l’accord de paix du 6 février dernier, qui est l’unique occasion mais également pour le développement à plus long terme du pays à travers le plan de relèvement pour la consolidation de la paix en République Centrafricaine (RCPCA) ».
 
Dans le sillage du dialogue politique franco-centrafricain, le ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération, Félix Moloua  et le directeur de l’Afrique et de l’océan indien, Rémi Maréchaux et sa suite ont signé simultanément deux conventions: La 1ère s’élève à  dix millions d’euros soit plus de six milliards de F.CFA et la seconde est de quatre millions d’euros soit plus de deux milliards de F.CFA.
 
Précisons que la première convention est une aide budgétaire qui consiste à financer les programmes économiques  et de favoriser le fonctionnement de l’administration tandis que la deuxième vise à financer le projet de la promotion des initiatives locales et environnementales pour la gestion des inondations (PILEGI).
 
Il convient de noter que les travaux du dialogue politique France/Centrafrique et les signatures des deux conventions se sont déroulés en présence de quelques membres du gouvernement concernés, l’Ambassadeur de France en Centrafrique, Eric Gérard et la délégation venue de France.

Jeudi 28 Novembre 2019
Fb / ACAP

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIAL | CULTURE | SPORTS | ENVIRONNEMENT | VIH/SIDA | EDUCATION | DEVELOPPEMENT | SOCIETE | RELIGION | INTERNATIONAL | AFRIQUE | HUMEUR | GRANDE INTERVIEW | HUMANITAIRE | DROITS DE L'HOMME | MEDIAS | SECURITE


Galerie
VIDEOS
SOCIETE
Redaction Acap | 29/11/2019 | 374 vues
00000  (0 vote)
1 sur 12

Les nouvelles officielles sur la République Centrafricaine

Partagez-nous sur