Connectez-vous S'inscrire
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE- République Centrafricaine, Bangui
Inscription à la newsletter
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE
     

La ministre Virginie Baïkoua accueille près de 400 réfugiés centrafricains en provenance de la RDC

Bangui, 22 nov. (ACAP) – La ministre de l’Action humanitaire et de la Réconciliation nationale, Virginie Baïkoua a accueilli jeudi 21 novembre 2019 à Bangui, près de 400 réfugiés centrafricains en provenance de la République Démocratique du Congo (RDC), en présence de quelques membres du gouvernement, du représentant du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (HCR), Buti Kalé et les autorités congolaises de la région du sud-Oubangui.



L’objectif est de lancer la première opération de rapatriement volontaire de 4000 réfugiés centrafricains résidant dans les sites de Boyabu et de Mole en République Démocratique du Congo.
 
La cheffe du département de l’Action humanitaire a saisi cette opportunité pour remercier le gouvernement congolais et les autorités de la région du sud-Oubangui pour leur hospitalité à l’endroit des réfugiés centrafricains, qu’ils ont accueillis dans un élan de fraternité africaine.
 
 « Nous assistons à l’arrivée du premier convoi de près de 400 réfugiés centrafricains en RDC, qui ouvre ainsi la voie à d’autres opérations similaires qui vont permettre à plus de 4000 Centrafricains de rentrer au pays », a indiqué la ministre Baïkoua.
 
Elle s’est réjouie des efforts fournis par le gouvernement pour créer les conditions pour le retour dans la dignité de tous les Centrafricains déplacés internes et réfugiés.
 
Car selon la ministre, le relèvement, le développement de la Centrafrique et la restauration d’une paix durable ne se feront sans avoir assuré à tous les Centrafricains le droit de vivre dans leur pays.
 
Le représentant du HCR en Centrafrique, Buti kalé, a précisé que son institution a pour mission d’accompagner le gouvernement pour pouvoir faciliter le retour des personnes déplacées internes et les réfugiés dans des conditions normales. 
 
M. Buti Kalé a souligné que le HCR manque de l’argent pour financer le retour des de ces milliers de réfugiés qui sont dans les pays limitrophes de la Centrafrique. A cet effet, il a lancé un appel à la communauté internationale de soutenir cette institution onusienne d’une manière conséquente afin de faciliter le retour des réfugiés dans la dignité.
 
Il convient de rappeler que le Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés a déjà organisé le retour de plus de 11.000 rapatriés centrafricains en provenance de la République du Congo et du Cameroun.
 

 

Vendredi 22 Novembre 2019
Fb / ACAP

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIAL | CULTURE | SPORTS | ENVIRONNEMENT | VIH/SIDA | EDUCATION | DEVELOPPEMENT | SOCIETE | RELIGION | INTERNATIONAL | AFRIQUE | HUMEUR | GRANDE INTERVIEW | HUMANITAIRE | DROITS DE L'HOMME | MEDIAS | SECURITE


Galerie
VIDEOS
POLITIQUE
Acap Rédaction | 26/12/2019 | 758 vues
00000  (0 vote)
1 sur 17
Galerie

Les nouvelles officielles sur la République Centrafricaine

Partagez-nous sur