Connectez-vous S'inscrire
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE- République Centrafricaine, Bangui
Inscription à la newsletter
acapnews@gmail.com
Plus d'informations sur cette page : http://https://www.acap.cf/
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE
 
     

La conférence de presse de la MINUSCA en prélude de la journée internationale des volontaires des Nations-Unies

Bangui, 05 déc. (ACAP)-Le Porte-parole de la MINUSCA, Vladimir Monteiro a animé mercredi 04 décembre 2019 à Bangui, une conférence de presse sur la lutte contre l’exploitation et abus sexuels ainsi que sur la mission des volontaires des Nations-Unies dont la journée est célébrée le 5 décembre de chaque année.



Photo d'archives
Photo d'archives
Le Porte-parole Vladimir Monteiro a expliqué que la représente spéciale adjointe du Secrétaire général des Nations-Unies, Denise Brown a pris part mardi dernier à la réunion du comité de suivi, mécanisme chargé de coordonner la surveillance de la mise en œuvre effective de l’accord politique de paix et de réconciliation en Centrafrique.
 
Il a souligné que les participants ont évoqué la question des sanctions à prendre contre les signataires de l’accord de Bangui, auteurs des violations dudit accord.
 
Selon lui, le Conseil de Sécurité des Nations-Unies a instruit le secrétaire général des Nations-Unies de prendre toutes les mesures qui s’imposent pour veiller à ce que l’ensemble du personnel de la MINUSCA respecte pleinement la politique de tolérance zéro pris à l’égard des contrevenants des cas d’exploitation et abus sexuels.
 
Le Chef de l’équipe conduite et discipline de la MINUSCA, Innocent Zahinda a expliqué que cette année, "on a fait état de 32 allégations d’exploitation et abus sexuels en RCA, dont 12 seulement sont présumés être intervenus en 2019, et les 20 autres allégations, les années précédentes".
 
Il a noté que la MINUSCA, en collaboration avec les partenaires de l’équipe des Nations-Unies organise régulièrement des activités communautaires de sensibilisation sur la prévention de l’exploitation et abus sexuels afin de réduire le risque sur les couches de population la plus vulnérable.
 
 " D’autres activités réalisées dans ce cadre sont entre autres, la formation du personnel de la MINUSCA, la mise en place des réseaux de signalement communautaire en vue de décourager ceux qui seront tentés par cette pratique sordide, qui n’honore pas les Nations-Unies", a ajouté Innocent Zahinda.
 
Quant au responsable du programme des volontaires des Nations-Unies, Davy Moundongo, la journée internationale des volontaires des Nations-Unies célébrée cette année a pour thème : "Promouvoir l’autonomisation, l’inclusive et l’égalité et le slogan : Le volontariat pour un futur inclusif".
 
Il a spécifié que cette journée vise à encourager les réflexions sur le volontariat comme entre autres moyens : de permettre aux populations de mieux contribuer à leurs propres communautés, de préparer des mécanismes de réduction des inégalités dans la société.
 
Tout en  rappelant les propos de la coordonnatrice régionale du programme des volontaires des Nations-Unies pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre, qui pense que : « Grâce à leurs contributions, les volontaires promeuvent un avenir inclusif. Ils facilitent la participation de tous les segments de la société, pour trouver des solutions durables aux défis de toutes sortes».
 
Signalons que le volontariat n’est pas synonyme de bénévolat. Car les volontaires des Nations-Unies reçoivent tout de même, des soutiens financiers de la part de cette institution pour mener à bien leurs activités.
 

Jeudi 5 Décembre 2019
EV/ACAP

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIAL | CULTURE | SPORTS | ENVIRONNEMENT | VIH/SIDA | EDUCATION | DEVELOPPEMENT | SOCIETE | RELIGION | INTERNATIONAL | AFRIQUE | HUMEUR | GRANDE INTERVIEW | HUMANITAIRE | DROITS DE L'HOMME | MEDIAS | SECURITE


Galerie
VIDEOS
SOCIAL
Acap Rédaction | 20/04/2020 | 1203 vues
00000  (0 vote)
1 sur 21

Les nouvelles officielles sur la République Centrafricaine

Partagez-nous sur