Connectez-vous S'inscrire
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE- République Centrafricaine, Bangui
Inscription à la newsletter
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE
     

La RCA s’engage pour la décennie zéro mutilation génitale féminine



Bangui, 6 Fév. (ACAP) – Le Ministre de la Famille, de la promotion de la femme et de la protection des enfants Gisèle Pana a  déclaré que la mutilation génitale féminine constitue  une violation des droits humains des femmes, mercredi 5 février 2020 à Bangui lors d’un discours radio diffusé, a constaté un journaliste de l’ACAP.

Cette Journée célébrée cette année sous le thème « Libéré le pouvoir de la jeunesse, une décennie d’accélération zéro aux zéro mutilations génitales féminines », se veut un moment de conscientisation et de mobilisation de toutes les couches sociales.

Selon la Ministre Gisèle Pana, les filles qui subissent les mutilations génitales féminines font face  à des complications qui ont des conséquences néfastes sur leur santé sexuelle et reproductive à court et long  terme.

« A travers la Constitution de 2015, la République Centrafricaine a réaffirmé son engagement de protéger les filles et de lutter contre ces pratiques fatales », a souligné la Ministre Gisèle Pana.

Elle a fait savoir que les efforts fournis par le gouvernement pour éradiquer  ces pratiques ont permis de noter avec satisfaction, une régression significative de la prévalence de la mutilation génitale chez les adolescentes.

Il convient de rappeler que le coût évalué pour prévenir les mutilations génitales féminines par fille s’élève à 95 dollars selon le Fonds des Nations-Unies pour la population.

 

Jeudi 6 Février 2020
Y. Chastelle Lémet/ACAP

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIAL | CULTURE | SPORTS | ENVIRONNEMENT | VIH/SIDA | EDUCATION | DEVELOPPEMENT | SOCIETE | RELIGION | INTERNATIONAL | AFRIQUE | HUMEUR | GRANDE INTERVIEW | HUMANITAIRE | DROITS DE L'HOMME | MEDIAS | SECURITE


Galerie
VIDEOS
POLITIQUE
Acap Rédaction | 26/12/2019 | 630 vues
00000  (0 vote)
1 sur 17
Galerie

Les nouvelles officielles sur la République Centrafricaine

Partagez-nous sur