Connectez-vous S'inscrire
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE- République Centrafricaine, Bangui
Inscription à la newsletter
acapnews@gmail.com
Plus d'informations sur cette page : http://https://www.acap.cf/
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE
 
     

La Minusca et les autorités locales saluent les actions positives menées dans la Haute-Kotto

Bangui, le 6 Oct. (ACAP)- Le Porte-parole de la MINUSCA, Vladimir Monteiro a Minusca a déclaré mercredi 6 octobre 2021 à Bangui, que la MINUSCA et les autorités locales de la Haute Kotto ont salué les acquis des actions conjointes menées dans la préfecture de la Haute Kotto, lors de la traditionnelle conférence de presse avec les journalistes.



Le Porte-parole de la Minusca, Vladimir Monteiro dans ses descriptifs a présenté quelques images qui ont marqué la visite conjointe du Représentant Spécial Mankeur Ndiaye et son homologue de l’UNOCA en Angola dans le cadre des efforts des Nations-Unies en Afrique Centrale et de la visite au Portugal, du Commandant des forces de la Minusca.
 
Le Porte-parole de la Minusca, le Lieutenant-colonel Abdoul Aziz Ouedraogo a annoncé l’arrivée en Centrafrique du premier hélicoptère de l’unité d’aviation Tunisienne. L’arrivée de ces aéronefs s’inscrit dans le cadre de la résolution 2566 du conseil de Sécurité de l’ONU autorisant l’augmentation de l’effectif des militaires et policiers de la Minusca.
 
Le Capitaine Agba Mazalo, Porte-parole de la composante police a informé que trois formations des 70 éléments des forces de défense et de  sécurité intérieure sur « l’exploitation des renseignements, de la police de proximité et l’information », initiées par la Minusca se déroulent actuellement à Bangui.
 
S’agissant de l’actualité dans la Haute-Kotto, le Chef du bureau de la Minusca de Bria, Bara Dieng a ressorti trois points essentiels. Sur le programme du DDRR, M. Bara  a fait savoir que les opérations ont connu des avancées significatives qui ont permis la sécurisation effective de la préfecture de la Haute-Kotto en générale et la ville de Bria en particulier.
 
Le Chef du bureau a ensuite rappelé   le soutien de la Minusca aux leaders communautaires dans le cadre de la consolidation de la paix, la réhabilitation des infrastructures publiques permettant le redéploiement effectif des fonctionnaires, l’appui multiforme de la Minusca aux forces de défense et de sécurité intérieure ainsi que la construction des ponts dans les périphéries de la Haute-Kotto en générale.
 
Enfin, le Chef du bureau de la Minusca de Bria a rappelé que les forces nuisibles ont été écartées de la ville de Bria, grâce à la collaboration entre les autorités et la Minusca à travers le programme DDRR initié conjointement par la Minusca et les autorités. Ce processus doit aussi s’étendre à travers la Haute Kotto pour éradiquer la circulation des armes illégales en Centrafrique. La Minusca réitère son soutient aux efforts des autorités centrafricaines dans le cadre de la consolidation de paix, a-t-iI martelé.
 
Le préfet de la Haute Kotto, Thierry Evariste Binguimindji a dit que les efforts majeurs de la Minusca à Bria ne doivent pas sauter à l’œil  nul. Tout en indiquant que grâce au concours de la Minusca que les fonctionnaires civils et militaires ont repris normalement les services dans la préfecture de la Haute Kotto plus précisément à Bria.
 
« Nous avons plaidé pour le déploiement des Forces Armées Centrafricaines (FACA), de la gendarmerie et de la police à Bria. Cette présence aux côtés des forces de la Minusca a limité l’impact des rebelles de la Coalition Patriotique pour le Changement (CPC) », a indiqué le préfet depuis Bria.
 
Le préfet a par ailleurs, dénoncé la destruction des ponts par des rebelles tout en demandant plus de sécurité à Sam-Ouandja et ses périphéries, afin d’éviter la déstabilisation de la RCA.
 
II faut noter que cette conférence de presse s’est tenue avec le Chef de bureau de la Minusca de Bria, M. Dieng et le préfet de la Haute Kotto, Thierry Evariste Binguimindji, depuis Bria qui ont présenté les acquis issues des actions conjointes menées par la Minusca et les autorités locales dans la préfecture de la Haute Kotto.

 

Jeudi 7 Octobre 2021
Merlin Lambert Boïbaye/ ACAP

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIAL | CULTURE | SPORTS | ENVIRONNEMENT | VIH/SIDA | EDUCATION | DEVELOPPEMENT | SOCIETE | RELIGION | INTERNATIONAL | AFRIQUE | HUMEUR | GRANDE INTERVIEW | HUMANITAIRE | DROITS DE L'HOMME | MEDIAS | SECURITE


Galerie
VIDEOS
SOCIETE
Marcellin NGONDA / ACAP | 12/10/2021 | 523 vues
00000  (0 vote)
1 sur 32