Connectez-vous S'inscrire
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE- République Centrafricaine, Bangui
Inscription à la newsletter
acapnews@gmail.com
Plus d'informations sur cette page : http://https://www.acap.cf/
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE
 
     

La MINUSCA renouvelle son soutien pour le 2ème tour des législatives du 23 mai 2021

Bangui, 21 av. (ACAP)- Le Porte-parole de la Mission multidimensionnelle Intégrée des Nations-Unies en Centrafrique, Vladimir Monteiro a déclaré mercredi 21 avril 2021 à Bangui, lors de la conférence de presse hebdomadaire de la MINUSCA avec les professionnels des médias, que la MINUSCA va poursuivre son soutien à la nouvelle phase des élections sur le plan logistique et sécuritaire à travers le plan intégré des élections.



La tenue de cette conférence de presse hebdomadaire avec les professionnels des médias est d’informer l’opinion publique sur les activités menées par la MINUSCA dans la semaine du 13 au 20 avril dernier.
 
Le Porte-parole  a indiqué  que la Cour constitutionnelle a proclamé le 19 mars dernier les résultats définitifs des élections législatives du 14 mars 2021, dont 69 députés ont été élus et qui donne au total 91 députés élus  depuis les scrutins du 27 décembre 2020.
 
Il a aussi évoqué  que 300 agents pénitentiaires civils sont entrain de suivre une formation théorique à Bangui et dans les  provinces, dans le cadre du programme de démilitarisation   des prisons en Centrafrique.
 
«  A la suite des tensions et violences survenues après les élections du 27 décembre 2020, sept prisons ont été attaquées, saccagées ou pillées, tandis que les détenus se sont évadés et les infrastructures pénitentiaires endommagées. La MINUSCA dans le cadre de son mandat d’appui à la restauration de la chaine pénale et la lutte contre l’impunité, a  effectué plusieurs visites de terrain, pour évaluer les dommages subis par ses prisons », a martelé Vladimir Monteiro.
 
Poursuivant, il a énuméré  le problème des droits de l’homme dans la semaine du13 au 20 avril 2021, qui s’est vu en hausse. Les préfectures les plus touchées sont : la Ouaka, la Nana Gribizi, la Nana Mambéré, la Mambéré Kadei, le Mbomou et la Basse kotto.
 
Les auteurs présumés sont les éléments  des groupes armés tels que le MPC, l’UPC/Anti-balaka, le FPRC, les éléments des  3R.  
 
Quant au Major Ibrahim Atiko, Porte-parole de la force de la MINUSCA, la force de la MINUSCA en liaison avec les forces de défense et de sécurité et l’Autorité Nationale des Elections (ANE) se préparent aux opérations de sécurisation des élections du deuxième tour des législatives du 23 mai prochain conformément au plan intégré de sécurisation des élections.
 
 
 

Mercredi 21 Avril 2021
Jonas BISSANGUIM / ACAP.

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIAL | CULTURE | SPORTS | ENVIRONNEMENT | VIH/SIDA | EDUCATION | DEVELOPPEMENT | SOCIETE | RELIGION | INTERNATIONAL | AFRIQUE | HUMEUR | GRANDE INTERVIEW | HUMANITAIRE | DROITS DE L'HOMME | MEDIAS | SECURITE


Galerie
VIDEOS
POLITIQUE
Marcellin NGONDA /Acap | 16/03/2021 | 270 vues
00000  (0 vote)
1 sur 29

Les nouvelles officielles sur la République Centrafricaine

Partagez-nous sur