Connectez-vous S'inscrire
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE- République Centrafricaine, Bangui
Inscription à la newsletter
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE
     

La MINUSCA place la mise en œuvre de l’accord de paix au centre de sa mission

Bangui, 08 jan. (ACAP) – Le porte-parole de la Mission multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation en République Centrafricaine (MINUSCA), Vladimir Monteiro a indiqué mercredi 8 janvier 2020 à Bangui, que la mise en œuvre de l’accord de paix sera au centre de la mission onusienne cette année conformément à la résolution 2499 du Conseil de sécurité des Nations unies, lors de la conférence de presse hebdomadaire, a constaté l’ACAP.



le porte-parole de la MINUSCA Vladimir Montéiro
le porte-parole de la MINUSCA Vladimir Montéiro
Le porte-parole Vladimir Monteiro a d’abord saisi cette opportunité pour souhaiter ses vœux les plus sincères de santé, de bonheur et de paix à tous les Centrafricains, avant de récapituler les activités réalisées par la MNUSCA durant la première semaine du mois de janvier 2020.
 
Vladimir Monteiro a réitéré l’engagement de la MINUSCA à travailler étroitement avec les autorités centrafricaines ainsi que les partenaires pour le retour définitif de la paix, l’extension de la présence de l’Etat sur l’ensemble du territoire, la justice et la lutte contre l’impunité.
 
En abordant les derniers incidents armés qui ont enregistré des nombreuses victimes au km5 dans le 3ème arrondissement de Bangui, il a fait savoir que la MINUSCA conformément à son mandat et l'engagement des autorités nationales y ont répondu d’une manière ferme avec les mesures concrètes pour que ce quartier de Bangui devienne une zone sans armes.
 
« Depuis lors, des patrouilles conjointes, force onusienne et force de sécurité intérieure sont régulièrement menées pour rassurer la population et pour veiller à ce qu’il n’y est pas des porteurs d’armes, ni de base des groupes criminels au km5 », a souligné Vladimir Monteiro.    
 
Il a par ailleurs exhorté la population du km5 à soutenir la mission onusienne afin que la paix soit effective dans ce quartier.
 
En ce qui concerne la situation à Birao, le porte-parole est intervenu pour dire que la mission appelle le Mouvement des Libérateurs Centrafricains pour la Justice (MLCJ) et le Front Patriotique pour le Renouveau de la Centrafrique (FPRC) à s’abstenir de toutes les violences.
 
S’agissant des droits de l’homme, le porte-parole a précisé que son institution a enregistré du 1er au 7 janvier de l’année, neuf incidents pour 12 victimes dont six hommes, quatre femmes et deux victimes diverses.
 
Il convient de noter que les porte-paroles de la force et de la police de MINUSCA, respectivement le Commandant Issoufou Aboubacar Tawawye et le Capitaine Franck Gnapié ont tour à tour présenté les activités civilo-militaires qu’ils ont réalisées en Centrafrique durant la semaine écoulée.
 

Mercredi 8 Janvier 2020
F b / ACAP

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIAL | CULTURE | SPORTS | ENVIRONNEMENT | VIH/SIDA | EDUCATION | DEVELOPPEMENT | SOCIETE | RELIGION | INTERNATIONAL | AFRIQUE | HUMEUR | GRANDE INTERVIEW | HUMANITAIRE | DROITS DE L'HOMME | MEDIAS | SECURITE


Galerie
VIDEOS
POLITIQUE
Acap Rédaction | 26/12/2019 | 548 vues
00000  (0 vote)
1 sur 17

Les nouvelles officielles sur la République Centrafricaine

Partagez-nous sur