Connectez-vous S'inscrire
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE- République Centrafricaine, Bangui
Inscription à la newsletter
acapnews@gmail.com
Plus d'informations sur cette page : http://https://www.acap.cf/
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE
 
     

La MINUSCA déplore les dernières attaques des groupes armés à Ndélé

Bangui, 06 mai. (ACAP)- Le Porte-parole MINUSCA, Vladimir Monteiro a indiqué mercredi 06 mai 2020 à Bangui, que le bilan des dernières attaques par les groupes armés dans la ville de Ndélé, fait état de 28 morts et une cinquantaine des blessés du côté des civils, lors d’une conférence de presse hebdomadaire.



« La ville de Ndélé est située au Nord de la République Centrafricaine, chef lieu de la préfecture de Bamingui-Bangoran, a connu des attaques qui ont occasionné le déplacement de plus de 800 personnes  et qui se sont réfugiées à la base de la MINUSCA de la localité,  qui continue d’assurer leur protection», a déploré M. Vladimir Monteiro.
 
Il a souligné qu’une enquête est en cours dans ladite ville en vue de traduire les auteurs devant la justice.
 
Le chef d’Etat-major de la force de la MINUSCA, le Général Franck Chatelus a fait remarquer que les assaillants se sont infiltrés dans la ville en tenue civile tout en dissimilant leurs armes.
 
Selon le général, malgré toutes ces manœuvres, la réaction de la force onusienne a été prompte et pendant 30 minutes, les assaillants ont été repoussés hors de la ville de Ndélé.
 
« 1500 cartouches tirées et deux véhicules endommagés, prouve que c’était une intervention compliquée, car les combattants se sont mêlés à la population civile », a mentionné Franck Chatelus.
 
L’officier général a soutenu que la MINUSCA a renforcé ses positions dans la ville de Ndélé, tout en déplorant l’augmentation de la criminalité dans ladite localité et les attaques des véhicules des ONG humanitaires.
 
Le chef d’Etat-major de la MINUSCA a mentionné que pour le moment, la situation est calme, les forces onusiennes font des patrouilles pour assurer la protection des civils, tandis qu’à l’Ouest du pays, les  groupes rebelles  3R ont été contraints de quitter la ville de Baboua.
 

 

Mercredi 6 Mai 2020
Basile REBENE/ACAP

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIAL | CULTURE | SPORTS | ENVIRONNEMENT | VIH/SIDA | EDUCATION | DEVELOPPEMENT | SOCIETE | RELIGION | INTERNATIONAL | AFRIQUE | HUMEUR | GRANDE INTERVIEW | HUMANITAIRE | DROITS DE L'HOMME | MEDIAS | SECURITE


Galerie
VIDEOS
SOCIAL
Acap Rédaction | 20/04/2020 | 1201 vues
00000  (0 vote)
1 sur 21

Les nouvelles officielles sur la République Centrafricaine

Partagez-nous sur