Connectez-vous S'inscrire
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE- République Centrafricaine, Bangui
Inscription à la newsletter
acapnews@gmail.com
Plus d'informations sur cette page : http://https://www.acap.cf/
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE
 
     

La MINUSCA condamne et déplore la mort d’un casque bleu rwandais

Bangui, 14 jan. (ACAP) – Le chef de la MINUSCA, Mankeur Ndiaye a déploré mercredi 13 janvier 2021 à Bangui, la perte d’un casque bleu rwandais tombé et un autre blessé au service de la paix en Centrafrique, lors de l’attaque repoussée par les casques bleus, conjointement avec les forces armées centrafricaines (FACA), dans une déclaration du Porte-parole de la MINUSCA, Vladimir Montéiro.



La déclaration a souligné que les éléments des groupes armés ont subi des pertes en vies humaines, certains ont été arrêtés  et des armes saisies.
 
Le représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies en Centrafrique s’est incliné  devant la mémoire  de ce casque bleu  tout en exprimant ses sincères condoléances  à sa famille, au contingent et au gouvernement rwandais.
 
Selon la déclaration du Porte-parole, la MINUSCA condamne dans les termes les plus forts, l’attaque lancée mercredi 13 janvier 2021 par les éléments  armés de la CPC dans les périphéries de Bangui.
 
La MINUSCA réitère sa ferme condamnation, les attaques des groupes armés coalisés ; anti-Balaka, UPC, 3R et MPC et leurs alliés politiques  notamment l’ancien président François Bozizé. La MINUSCA les rend  responsables des conséquences de ces violences sur les populations civiles.
 
Le communiqué relève qu’au cours de cette attaque coordonnée, les éléments armés ont directement ciblé les casques bleus déployés sur les différents axes menant à la capitale. Ces derniers, avec les prompts renforts en troupes et l’appui fourni par des hélicoptères, ont pu  contenir et repousser les assaillants  dans une action conjointe avec les forces armées centrafricaines.
 
La mission a également souligné que les attaques contre les casques bleus  peuvent être considérées  comme crime de guerre et poursuivies en justice.
 
Suivant la déclaration, le représentant spécial qui est en contact permanent avec les autorités centrafricaines et avec toutes les parties engagées  en faveur  du dialogue  et du rejet de la violence, a rappelé la détermination de la MINUSCA à exécuter son mandat  de protection des populations  civiles et de sécurisation  du processus électoral.
 

 

Jeudi 14 Janvier 2021
Rédaction, FB / ACAP

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIAL | CULTURE | SPORTS | ENVIRONNEMENT | VIH/SIDA | EDUCATION | DEVELOPPEMENT | SOCIETE | RELIGION | INTERNATIONAL | AFRIQUE | HUMEUR | GRANDE INTERVIEW | HUMANITAIRE | DROITS DE L'HOMME | MEDIAS | SECURITE


Galerie
VIDEOS
POLITIQUE
Redaction Acap | 18/01/2021 | 284 vues
00000  (0 vote)
1 sur 25

Les nouvelles officielles sur la République Centrafricaine

Partagez-nous sur