Connectez-vous S'inscrire
AGENCE CENTRAFRIQUE DE PRESSE "AGENCE DE L'UNITE NATIONALE"- République Centrafricaine, Bangui
Inscription à la newsletter
acapnews@gmail.com
Plus d'informations sur cette page : http://https://www.acap.cf/
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE
 
     

La MINUSCA : Ses activités du 22 au 29 décembre 2021


Bangui, 30 déc. (ACAP)- Le Porte-parole de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations-Unies pour la stabilisation en Centrafrique (MINUSCA), Vladimir Monteiro a échangé mercredi 29 décembre 2021 à Bangui, lors de la conférence hebdomadaire de presse avec les professionnels des médias sur les activités de la mission menées dans la période du 22 au 29 décembre 2021 sur le territoire de la République Centrafricaine.



Vladimir Monteiro, a informé les journalistes sur le message  du représentant  spécial  du Secrétaire  général  des Nations-Unies en Centrafrique, Mankeur Ndiaye  qui a rendu un hommage mérité à la population centrafricaine pour sa résilience  face aux difficultés qu’elle traverse.
 
Il a informé que le 21 décembre 2021, le comité du Conseil de sécurité créé par la résolution 2127 de 2013, concernant la RCA a approuvé l’ajout de l’entrée d’Ali Darassa à la liste relative  aux sanctions concernant les personnes et entités visées par les mesures imposées par le Conseil  de sécurité et adoptées en vertu du chapitre VII  de la charte des Nation-Unies.
 
Il a par ailleurs, informé la presse  que dans un communiqué de presse, la résolution 2127 du conseil de sécurité a précisé qu’Ali Darassa avait fondé  son parti  politique « Unité pour la Paix en Centrafrique » ( UPC) basée en Centrafrique, alors qu’il a tué, torturé, violé et déplacé plusieurs civils centrafricains et autres.
 
Selon lui, la résolution 2127 ajoute, qu’en décembre 2020, Ali Darassa a joué un rôle de premier plan dans la création de la Coalition des Patriotes pour le Changement (CPC) qui avait pris les armes pour s’opposer aux élections.
 
S’agissant de droits de l’Homme, il a affirmé qu’entre le 21 et le 27 décembre 2021, la MINUSCA a documenté et confirmé neuf incidents d’abus et de violations  des droits de l’Homme et du droit international humanitaire, ayant affecté au moins 37 victimes (29 hommes, six femmes, une fille, et une victime collective).
 
Concernant les bureaux régionaux, l’équipe de la MINUSCA-DDR et UNOPS ont effectué une mission de suivi au prés de quatre groupements agricoles et de 38 leaders communautaires de Dagbatro (Pk7), Ngoulekpa (Pk16) sur l’axe Bria Ouadda, afin de renforcer l’accompagnement de ces producteurs et identifier de nouveaux candidats au programme de réduction de la violence communautaire (CVR).
 
Rappelons que cette conférence de presse hebdomadaire a été alternativement animée par le Porte-parole de la MINUSCA, celui de la force et le Porte-parole de la police.
 

 

Jeudi 30 Décembre 2021
Jonas BISSANGUIM /ACAP

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIAL | CULTURE | SPORTS | ENVIRONNEMENT | VIH/SIDA | EDUCATION | DEVELOPPEMENT | SOCIETE | RELIGION | INTERNATIONAL | AFRIQUE | HUMEUR | GRANDE INTERVIEW | HUMANITAIRE | DROITS DE L'HOMME | MEDIAS | SECURITE


Galerie
VIDEOS
POLITIQUE
Acap Rédaction | 07/06/2022 | 3841 vues
00000  (0 vote)
1 sur 36