Connectez-vous S'inscrire
AGENCE CENTRAFRIQUE DE PRESSE "AGENCE DE L'UNITE NATIONALE"- République Centrafricaine, Bangui
Inscription à la newsletter
acapnews@gmail.com
Plus d'informations sur cette page : http://https://www.acap.cf/
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE
 
     

La Grande-Bretagne impose de nouvelles règles strictes aux étudiants étrangers

LONDRES, 30 juil. (Xinhua) -- Les étudiants étrangers souhaitant se rendre en Grande-Bretagne pour étudier doivent répondre à de nouvelles règles strictes, a annoncé mercredi le gouvernement.
Le ministère de l'Intérieur a rendu publiques les propositions sur les règles plus strictes à l'égard des étudiants étrangers et des universités et collèges les acceptant, selon le nouveau système basé sur plusieurs points.



Tous les collèges et universités devront assumer une responsabilité plus importante vis-à-vis de leurs étudiants étrangers, et auront même besoin d'obtenir une autorisation s'ils souhaitent recruter des étudiants à l'étranger, afin d'aider le gouvernement à sévir contre les faux collèges qui abusent de ce système.

Pour la première fois, les universités et collèges britanniques risquent d'être interdits de recevoir des étudiants internationaux s'ils n'arrivent pas à respecter les nouvelles règles strictes, notamment celle leur demandant d'alerter l'Agence britannique des frontières (UK Border Agencey, UKBA) si des étudiants ne peuvent pas se faire inscrire.

Les étudiants étrangers voulant venir étudier en Grande- Bretagne doivent être parrainés par une institution d'éduction reconnue par l'UKBA, prouver qu'ils sont à même de subvenir aux besoins d'eux mêmes et de leurs familles lors de leurs études en Grande-Bretagne, et se faire relever leurs empreintes digitales.

Les règles plus strictes sur les opportunités de travail pour les étudiants étrangers assureront également que le marché du travail britannique est protégé.

Les visas ne seront octroyés qu'aux étudiants prouvés comme cherchant à suivre les cours qui répondent à un niveau minimum de qualification. Les étudiants qui suivent des cours pour plus de 12 mois devront prouver qu'ils disposent de suffisamment de fonds pour payer les frais de leur première année d'études, soit plus de 9 600 livres sterlings (presque 14 965 dollars américains). Les étudiants souhaitant être accompagnés de membres de sa famille lors de ses études en Grande-Bretagne auront besoin de prouver qu'ils ont 535 livres sterlings de plus par mois pour chacune des personnes qu'ils veulent faire venir dans le pays.

Les étudiants étrangers contribuent avec 2,5 milliards de livres sterlings chaque année à l'économie britannique, en payant les frais d'inscription à eux seuls. Leur contribution peut atteindre quelque 8,5 millards de livres si toutes leurs dépenses dans le pays sont prises en compte.

Sous le nouveau système, les universités et collèges voulant recevoir des étudiants étrangers doivent obtenir une autorisation de l'UKBA, puis ils peuvent parrainer des étudiants voulant venir étudier en Grande-Bretagne. Si un étudiant ne peut pas confirmer avoir été accepté pour des études par une institution de parrainage, sa demande de visa ne sera pas examinée. Cela représente donc un engagement du collège ou de l'université pour prendre la responsabilité vis-à-vis des étudiants qu'ils acceptent lors de leur séjour en Grande-Bretagne.

Les universités et collèges risquent de se faire suspendre leur licence s'ils n'arrivent pas à conserver les copies des passeports de leurs étudiants étrangers ainsi que leurs détails de contact.

Jeudi 31 Juillet 2008
Xinhua/Acap

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIAL | CULTURE | SPORTS | ENVIRONNEMENT | VIH/SIDA | EDUCATION | DEVELOPPEMENT | SOCIETE | RELIGION | INTERNATIONAL | AFRIQUE | HUMEUR | GRANDE INTERVIEW | HUMANITAIRE | DROITS DE L'HOMME | MEDIAS | SECURITE


Galerie
VIDEOS
POLITIQUE
Acap Rédaction | 07/06/2022 | 8029 vues
00000  (0 vote)
1 sur 36