Connectez-vous S'inscrire
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE- République Centrafricaine, Bangui
Inscription à la newsletter
acapnews@gmail.com
Plus d'informations sur cette page : http://https://www.acap.cf/
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE
 
     

La 3ème réunion ordinaire par visio-conférence du Comité National Economique et Financier de la RCA

Bangui, 23 nov. (ACAP) – Le ministre des Finances et du Budget, Henri-Marie Dondra a déclaré lundi 23 novembre 2020 à Bangui, que les membres du Comité National Economique et Financier (CNEF) de la République Centrafricaine ont pris acte de la poursuite du ralentissement des économiques à fin octobre 2020, en raison des conséquences de la crise sanitaire liée au COVID-19, lors de la 3ème réunion ordinaire par visio-conférence dudit comité et présidée par le chef du département des Finances, en présence du Directeur national de la Banque des Etats de l’Afrique Centrale (BEAC), Ali Chaïbou.



L’objectif de cette rencontre est d’examiner le rapport de conjoncture qui a mis en évidence l’évolution récente de l’environnement économique international, la conjoncture économique nationale au cours des huit premiers mois de l’année 2020 et les perspectives macroéconomiques pour le reste de l’année.
 
Au niveau national,  le ministre Henri-Marie Dondra a expliqué que ce ralentissement a été plus accentué  dans le secteur tertiaire, notamment au niveau  des branches de l’hôtellerie, des transports  et du commerce. Lesdits membres ont également pris connaissance  des informations relatives à l’évolution des agrégats  monétaires au 31 octobre 2020.
 
« Pour ce qui concerne les perspectives économiques  pour fin 2020, elles seraient caractérisées  par un recul du produit intérieur brut (PIB) réel pour s’établir à 0,6 %, contre 2,8 % en 2019 », a présenté le ministre Dondra.
 
Le Président du CNEF, Henri-Marie Dondra  a fait savoir que le comité a pris certaines décisions entre autres la nécessité de recycler les billets de banque, de créer les sites internet du CNEF afin de permettre à la population de prendre connaissance des activités du comité, de crée une société de recouvrement  de créance  qui devrait permettre aux banques de respirer.
 
Selon le membre du gouvernement, la situation des entreprises a été soulevée, et il est question de voir comment l’Etat peut supporter les entreprises en difficultés  en lien avec le COVID-19.
 
Le ministre  Dondra a souligné que la COVID-19  qui non seulement semble bien maitrisé dans l’environnement en République Centrafricaine, pose encore quelques incertitudes en ce qui concerne  la relance réelle de l’économie centrafricaine.
 
Il convient de signaler que cette réunion  par visio-conférence du comité national économique et financier a mobilisé le gouverneur de la BEAC, le secrétaire général adjoint de la COBAC, le président de la COSUMAF,  le Directeur général du BVMAC, le représentant dépositaire central du marché financier de l’Afrique centrale  et les opérateurs économiques centrafricains.
 
 

Mercredi 25 Novembre 2020
François BIONGO / ACAP

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIAL | CULTURE | SPORTS | ENVIRONNEMENT | VIH/SIDA | EDUCATION | DEVELOPPEMENT | SOCIETE | RELIGION | INTERNATIONAL | AFRIQUE | HUMEUR | GRANDE INTERVIEW | HUMANITAIRE | DROITS DE L'HOMME | MEDIAS | SECURITE


Galerie
VIDEOS
POLITIQUE
Redaction Acap | 18/01/2021 | 284 vues
00000  (0 vote)
1 sur 25

Les nouvelles officielles sur la République Centrafricaine

Partagez-nous sur