Connectez-vous S'inscrire
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE- République Centrafricaine, Bangui
Inscription à la newsletter
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE
     

Fin de la visite de la Directrice régionale pour l’Afrique de l’ouest et du centre du HCR

Bangui, 26 oct. (ACAP) – La mission de la directrice régionale pour l’Afrique de l’ouest et du centre, Mme Millicent Mutuli, démarré mardi dernier, a pris fin vendredi en République centrafricaine, d'après la représentation du HCR dans le pays.



Une famille de retournés accueillis par les autorités camerounaises et centrafricaines, y compris la directrice régionale du HCR
Une famille de retournés accueillis par les autorités camerounaises et centrafricaines, y compris la directrice régionale du HCR
Présente mercredi dans la ville centrafricaine de Béloko (ouest de la RCA et voisine à la ville camerounaise de Garoua Boulaï), Mme Mutuli, en plus de ce qu'elle devrait visiter le centre de transit, censé accueillir les rapatriés centrafricains du Cameroun, a assisté au lancement officiel de la première vague de rapatriement volontaire des réfugiés centrafricains ayant choisi le Cameroun comme pays d'accueil.
 
A l'occasion, plus de 240 Centrafricains, hommes, femmes, jeunes et vieux, ont fait partie de la première vague des rapatriés volontaires, sous la diligence tant des autorités camerounaises, conduites par le ministre camerounais de l'Administration territoriale, Paul Atanga Nji, et celles de la République centrafricaine, dirigées par son collègue centrafricain; M. Augustin Yangana Yahoté.
 
De retour à Bangui jeudi, Mme Mutuli a immédiatement pris la route de Mongoumba (sud-ouest), où des réfugiés centrafricains vivant dans la ville congolaise de Bétou (nord-est), sont convoyés dans leur pays d'origine.
 
Au-delà des différentes opérations de rapatriement auxquelles a assisté Mme Mutuli, cette dernière a également échangé avec quelques membres du gouvernement centrafricain, quelques bailleurs de fonds, des représentants des agences du système des Nations unies et des hauts fonctionnaires et responsables de différentes institutions de la République.
 
L'objectif des différentes réunions de Mme Mutuli est de débattre des moyens susceptibles de renforcer l'appui au processus du retour des réfugiés centrafricains vivant dans les pays voisins et aussi remercier le gouvernement centrafricain pour sa solidarité et sa générosité à l’endroit des réfugiés.
 
Le rapatriement des réfugiés centrafricains côté camerounais fait suite à un accord tripartite signé en juin dernier entre les autorités du Cameroun, celles de la République centrafricaine et le HCR pour un rapatriement volontaire de 285.000 réfugiés centrafricains résidant au Cameroun. 
 
Selon le HCR, jusqu'au 30 septembre, environ 290.000 réfugiés centrafricains vivant au Cameroun, soit près de la moitié du nombre total de réfugiés centrafricains dans les pays voisins autorités 

Côté congolais, à ce jour, le HCR a déjà facilité le rapatriement d'environ 7.887 réfugiés centrafricains. 

Samedi 26 Octobre 2019
Alain-Patrick MAMADOU / ACAP

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIAL | CULTURE | SPORTS | ENVIRONNEMENT | VIH/SIDA | EDUCATION | DEVELOPPEMENT | SOCIETE | RELIGION | INTERNATIONAL | AFRIQUE | HUMEUR | GRANDE INTERVIEW | HUMANITAIRE | DROITS DE L'HOMME | MEDIAS | SECURITE


Galerie
VIDEOS
SOCIETE
Redaction Acap | 29/11/2019 | 374 vues
00000  (0 vote)
1 sur 12

Les nouvelles officielles sur la République Centrafricaine

Partagez-nous sur