Connectez-vous S'inscrire
AGENCE CENTRAFRIQUE DE PRESSE "AGENCE DE L'UNITE NATIONALE"- République Centrafricaine, Bangui
Inscription à la newsletter
acapnews@gmail.com
Plus d'informations sur cette page : http://https://www.acap.cf/
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE
 
     

Faire de la communication la priorité des priorités du gouvernement

Bangui, 17 déc. (ACAP)- Le ministre de la Communication, M. Abdou Karim Meckassoua a annoncé, samedi 16 décembre 2006 à Bangui, son intention d’œuvrer pour faire de la communication « la priorité des priorités du gouvernement ».




M. Meckassoua a fait cette annonce à l’issue des premières journées de réflexion du ministère de la Communication, organisées avec l’appui du Programme des Nations Unies pour le développement (Pnud) dans le but de renforcer les capacités des médias de service public.

«… on risquera de me taxer de ‘’conservateur’’, […], tant que les médias publics, la Radio et la Télévision nationales, l’Agence Centrafrique presse (ACAP) et le journal gouvernemental Sésé Ti Mo, ne seront pas encore solide, je ne vais pas privilégier ce qui serait demain à l’origine de leur disparition », a déclaré M. Meckassoua, relevant qu’il va se battre avec les partenaires au développement, grâce aux instruments existant, afin de leur accorder des moyens conséquents de travail.

Le ministre de la Communication a affirmé qu’il compte sur la compétence de tout un chacun, communicateurs et anciens ministres de la Communication qui sont considérés selon lui comme « des banques de données », afin de faire aboutir la nouvelle vision des médias de service public.

Il a par ailleurs indiqué vouloir convoquer d’autres journées de réflexion en vue d’évaluer la mise en œuvre des décisions et recommandations issues des premières assises, lesquelles « seront transmises aux ayants droit ».

Notez qu’à l’issue des deux journées de réflexion, des recommandations ont été adressées au gouvernement et aux responsables du département de la Communication, recommandations relatives aux ressources humaines, aux problèmes d’équipements techniques et aux perspectives d’avenir de ce ministère à l’ère des nouvelles technologies de l’information et de la communication.

Censées faire un état des lieux des médias publics en prélude aux prochains Etats Généraux des médias en Centrafrique, les premières journées de réflexion ont permis à la centaine de participants de formuler au total 21 recommandations relatives aux ressources humaines, aux équipements et aux perspectives.

Parmi ces nombreuses recommandations, il conviendrait de signaler le changement de statut juridique afin d’accorder une autonomie de gestion aux médias publics et, surtout, la constitution d’un corps de consultants internes dont feraient partie des anciens professionnels des médias.



Dimanche 17 Décembre 2006
Dagoulou/ACAP

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIAL | CULTURE | SPORTS | ENVIRONNEMENT | VIH/SIDA | EDUCATION | DEVELOPPEMENT | SOCIETE | RELIGION | INTERNATIONAL | AFRIQUE | HUMEUR | GRANDE INTERVIEW | HUMANITAIRE | DROITS DE L'HOMME | MEDIAS | SECURITE


Galerie
VIDEOS
SOCIETE
Marcellin NGONDA / ACAP | 12/10/2021 | 11263 vues
00000  (0 vote)
1 sur 32