Connectez-vous S'inscrire
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE- République Centrafricaine, Bangui
Inscription à la newsletter
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE
 
     

Exhumation et ré-inhumation de soixante onze tombes à partir de vendredi prochain à Dandzi

Bangui, 20 nov. (ACAP) - Dans le cadre du projet de construction d'un gigantesque champ solaire de 74 hectares au village Dandzi, à 19 kilomètres à l'ouest de la capitale centrafricaine Bangui, quelque 71 tombes seront exhumées et immédiatement ré-inhumées, avec le concours de la Croix Rouge Centrafricaine, à compter de vendredi prochain, selon des informations parvenues à la rédaction de l'ACAP.



Echanges entre les experts et les bénéficiaires du projet à Dandzi le 19 novembre 2019
Echanges entre les experts et les bénéficiaires du projet à Dandzi le 19 novembre 2019
Au sortir d'une réunion de mutualisation d'information mardi 19 novembre 2019 avec les villageois de Dandzi et environnants, M. Ambroise Zanga, expert en sauvegarde environnementale de la Banque mondiale, a indiqué que les tombes se trouvant sur le site d'implantation des champs solaires ou sur le couloir d'accès seront exhumées et immédiatement ré-inhumées, à partir de vendredi 22 novembre 2019.
 
Selon lui, vendredi dernier, 15 novembre, les propriétaires des tombes sinon les parents des personnes décédées ont signé un réquisitoire d'exhumation venant du Procureur de la République. A partir de ce moment, la Croix Rouge Centrafricaine, chargée de l'opération d'exhumation et de ré-inhumation des tombes pourra transférer les dépouilles vers un cimentière communautaire ou dans les fermes des parents encore vivants, à leur demande.
 
Cette opération d'exhumation et de ré-inhumation des tombes à Dandzi est la conséquence du projet du champ solaire découlant de la coopération bilatérale entre la République populaire de Chine et le gouvernement centrafricain, dont les documents ont été signés par les deux parties le 13 février dernier.
 
Aussi, le même projet a enregistré l'implication de la Banque mondiale, d'où l'instance a abouti d'une part à l'indemnisation des personnes touchées par le projet (maisons, plantation, arbres) et d'autre part l'exhumation et la ré-inhumation des tombes.
 
Le projet du champ solaire de Dandzi est appelé à obéir à des étapes comprenant l'étude prospective, l'étude de faisabilité, l'étude d'impact environnemental et social. A terme, le projet devra être en mesure de fournir 40 mégawatts à la capitale Bangui, en appui à la production électriques des usines hydroélectriques de Boali I et de Boali II, devenues obsolètes et ne pouvant plus combler les besoins en énergie des habitants de la capitale, en nombre de plus en plus croissant.

Mercredi 20 Novembre 2019
Alain-Patrick MAMADOU / ACAP

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIAL | CULTURE | SPORTS | ENVIRONNEMENT | VIH/SIDA | EDUCATION | DEVELOPPEMENT | SOCIETE | RELIGION | INTERNATIONAL | AFRIQUE | HUMEUR | GRANDE INTERVIEW | HUMANITAIRE | DROITS DE L'HOMME | MEDIAS | SECURITE


Galerie
VIDEOS
POLITIQUE
Acap Rédaction | 26/12/2019 | 770 vues
00000  (0 vote)
1 sur 17
Galerie

Les nouvelles officielles sur la République Centrafricaine

Partagez-nous sur