Connectez-vous S'inscrire
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE- République Centrafricaine, Bangui
Inscription à la newsletter
acapnews@gmail.com
Plus d'informations sur cette page : http://https://www.acap.cf/
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE
 
     

Entrepreneuriat féminin grâce à la coiffure, c’est possible

Bangui, 10 oct. 20 (ACAP) - Dans sa dynamique de la valorisation de la diplomatie culturelle centrafricaine (soft power), l'association KEEP IN TOUCH (restons en contact en anglais) a organisé samedi, 10 octobre 2020 au restaurant Casablanca à Bangui, un défilé capillaire dénommé YETILI (l'univers du cheveu).



Ce défilé marque la fin de 4 semaines de travaux pratiques autour de la coiffure de nos régions et d'initiation à la fabrication de produits capillaires à partir de produits naturels que l'on trouve en Centrafrique (noix de palme, aloès vera, miel...).

Pour Brice Ekomo, président de l'association, revaloriser l'univers du cheveu est un moyen de promouvoir l'entrepreneuriat féminin et la culture centrafricaine tout en mettant l'accent sur le fait qu'il faudrait davantage de visages centrafricains sur les affiches publicitaires afin de contribuer à renforcer l'identité nationale.

Dans son intervention en qualité de Présidente du RELEFCA (Réseau des femmes leaders de Centrafrique), madame Lina Ekomo est également revenue sur le patrimoine culturel centrafricain qui disparait peu à peu et a attiré l'attention du public sur le potentiel économique et social que renferme l'univers du cheveu.

Pour sa part, mademoiselle Kessy Ekomo, directrice exécutive de URU (jeunesse et leadership), a mis l'accent sur le vivre ensemble et l'autonomisation des jeunes filles à travers l'art de la coiffure.

Dans un contexte où la cohésion sociale, l'entrepreneuriat et le leadership féminin sont des sujets clés, via cette activité dénommée "YETILI", à la veille de l'inauguration de la Maison de la Femme, l'association KEEP IN TOUCH présente une nouvelle approche originale et pleine d'avenir pour la jeunesse centrafricaine.

En plus du défilé YETILI, différents visages et coiffures de centrafricain(e)s de Bangui et de la diaspora ont été présentés à travers l'exposition photo dénommée "BAHISSI" (Regardez nous d’abord en sango).

Avec près de 200 participants, cette première édition fut rendu possible grâce au sponsoring de la banque BPMC pour qui l'entrepreneuriat féminin fait partie de ses plans d'action à venir.

La société PALME d'OR basée dans la Lessé (Lobaye) et qui détient la plus grande palmeraie du pays plus de 2000 hectares et qui est également connue pour son implication auprès des populations locales (construction routes, écoles, accès soins et eau potable) s'est aussi positionnée parmi les sponsors avec la présence de son directeur Raed Hariri.

TELECEL, SUNU ASSURANCE et CENTRATECH  se sont intéressés à cet événement car elles considèrent qu'il faudrait aussi davantage de visages centrafricains sur les supports de communications et que cet événement basé sur la culture du beau revalorise véritablement la femme centrafricaine.

Pour les sociétés de construction GEBO et STRUCTOR, cet événement permet d'envisager une nouvelle manière de repenser la décoration intérieure de bâtiments en s'inspirant de la culture de nos régions.

Rappelons que l'association KEEP IN TOUCH organise chaque année également un centre de loisirs pour les enfants sous le nom de TARANISSI (essayons en sango).
 
Jonas    Bissanguim / ACAP.


 

Lundi 12 Octobre 2020
Jonas Bissanguim /ACAP.

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIAL | CULTURE | SPORTS | ENVIRONNEMENT | VIH/SIDA | EDUCATION | DEVELOPPEMENT | SOCIETE | RELIGION | INTERNATIONAL | AFRIQUE | HUMEUR | GRANDE INTERVIEW | HUMANITAIRE | DROITS DE L'HOMME | MEDIAS | SECURITE


Galerie
VIDEOS
POLITIQUE
Marcellin NGONDA /Acap | 17/02/2021 | 182 vues
00000  (0 vote)
1 sur 28

Les nouvelles officielles sur la République Centrafricaine

Partagez-nous sur