Connectez-vous S'inscrire
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE- République Centrafricaine, Bangui
Inscription à la newsletter
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE
     

Des Centrafricains en provenance de Chine non suspectés du coronavirus



Bangui, 17 fév. (ACAP) – Le ministre de la Santé et de la Population, Pierre Somsé a indiqué lundi 17 février 2020 à Bangui, qu’à ce jour 51 passagers enregistrés à l’aéroport Bangui M’Poko dont 15 Centrafricains non suspectés du coronavirus et 36 Chinois en provenance de la Chine ou ailleurs, lors d’une conférence de presse conjointe, avec le représentant de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) , Severin Von-Xylander, a constaté l’Agence Centrafrique Presse.
 
L’intérêt de cette rencontre avec les professionnels des médias nationaux et internationaux est de faire le point sur la situation de l’épidémie de la maladie à coronavirus ainsi que l’évolution  des mesures de surveillance et de contrôle.
 
« Les données notifiées en date du 16 février, relèvent environ 60.000 cas dont plus de 1700 décès en  en Chine, en Asie hors de la Chine plus de 200 cas.  Plus de 40 cas en Europe, plus de 20 cas en Amérique, une quinzaine en Asie et un cas en Egypte, un premier cas sur le continent africain », a indiqué le ministre Pierre Somsé. 
 
Le ministre de la Santé a soutenu que l’effort de surveillance porte sur des personnes qui arrivent de la Chine et qui ont séjourné les 14 derniers jours en Chine. « Ce n’est pas une surveillance qui est focalisée sur les Chinois, car elle est focalisée sur toute personne en provenance de Chine », a précisé le ministre.
 
Selon le membre du gouvernement, tous les Centrafricains qui sont revenus directement de Chine, sont en résidence surveillée conformément aux directives  de l’OMS.
 
Le chef du département de la Santé a émis le vœu de voir la nécessité de renforcer la discipline et le respect des directives de l’OMS à l’accueil de l’aéroport Bangui M’Poko. Un numéro vert (1212) est mis à la disposition de la population face aux cas suspects.
 
 
Le ministre a relevé que pour mieux circonscrire les risques, l’attention est beaucoup plus portée sur les pays qui entretiennent des échanges importants avec la Chine, à ce point la République Centrafricaine exclue  les pays voisins, plus particulièrement le Cameroun, d’où les préoccupations concernant les risques transfrontaliers de transmission doivent être minimisées.
 
Pour le représentant de l’OMS, Severin Von-Xylander, « il y a des cas suspects qui sont dans plusieurs pays, sous observation pour confirmation. Jusqu’à présent, il n’y a pas des cas de coronavirus dans la région africaine de l’Organisation Mondiale de la Santé ».
 
Il convient de rappeler que la maladie due au coronavirus se manifeste comme une infection respiratoire, sévère  avec fièvre, toux et essoufflement, elle provoque des décès surtout chez les personnes âgées et malades.
 
 

Mardi 18 Février 2020
F. Biongo / ACAP

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIAL | CULTURE | SPORTS | ENVIRONNEMENT | VIH/SIDA | EDUCATION | DEVELOPPEMENT | SOCIETE | RELIGION | INTERNATIONAL | AFRIQUE | HUMEUR | GRANDE INTERVIEW | HUMANITAIRE | DROITS DE L'HOMME | MEDIAS | SECURITE


Galerie
VIDEOS
POLITIQUE
Acap Rédaction | 26/12/2019 | 765 vues
00000  (0 vote)
1 sur 17
Galerie

Les nouvelles officielles sur la République Centrafricaine

Partagez-nous sur