Connectez-vous S'inscrire
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE- République Centrafricaine, Bangui
Inscription à la newsletter
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE
     

Clôture des travaux de la première session 2020 du Conseil Economique et Social

Bangui, 16 mars (ACAP) – Le Président du Conseil Economique et Social (CES), Alfred Taingua Poloko, a clos lundi 16 mars à Bangui, les travaux de la première session ordinaire du Conseil Economique et Social de l’année 2020, en présence du ministre en charge du Secrétariat du gouvernement Maxime Balalou, représentant personnel du ministre chargé des relations avec les institutions, et quelques présidents des institutions de la République a constaté l’ACAP.



Cette première session de l’année 2020 a permis aux conseillers sociaux d’examiner et de donner leurs avis sur six projets de lois à caractère économique, social, culturel et environnemental de la République Centrafricaine, dont la loi sur la Liberté de la Communication en République Centrafricaine.
 
Pendant cette session, les conseillers ont eu à débattre sur 9 thématiques entre autres, gérer les ressources naturelles pour promouvoir le développement humain durable en République Centrafricaine, les perspectives des élections en RCA et l’approche juridique des problèmes familiaux.
 
Le Président du Conseil Economique et Social, Alfred Poloko a souligné que « la présente session a produit des résultats pertinents et louables, nonobstant les évidentes difficultés de trésorerie que connait le trésor public du fait de la persistance de l’insécurité dans l’arrière-pays ».
 
Pour lui, « le retour à la paix constituera le premier vecteur du relèvement et de la reconstruction de notre pays ».
 
En abordant le problème du Coronavirus, Alfred Poloko a fait savoir que, cette nouvelle pandémie du Coronavirus dont l’annonce de la présence en Centrafrique, apparait dans la conscience collective des centrafricains comme une menace supplémentaire dans la cohésion sociale et la croissance de l’économie nationale.
 
Selon lui, il est urgent de soutenir et de renforcer les actions de communication et de prévention engagées par le gouvernement à travers le ministère de la Santé et celui de la Communication.

Le président Poloko a profité de cette opportunité pour attirer l'attention des autres institutions sur le  respect des procédures de recevabilité des projets des lois afin d'éviter les frustrations et des conflits institutionnels.

Il a par ailleurs saluer la collaboration entre les membres du gouvernement et le Conseil Economique et Social qui en respectant les prescriptions légales, transmettent des projets des lois à l’examen du Conseil Economique et Social. Et que cela doit être également pour la loi des finances.
 
Le ministre Maxime Balalou s’est réjoui du fait que malgré les difficultés financières, le Conseil Economique et Social travaille, et le gouvernement ne peut que s’appuyer sur cette structure pour promouvoir le développement économique et social de notre pays.
 
Il convient de rappeler qu'à l’issue de ces travaux, le Conseil Economique et Social a renouvelé son bureau pour un mandat d’un an.
 
 

Mardi 17 Mars 2020
Y. Chastelle Lémet/ACAP

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIAL | CULTURE | SPORTS | ENVIRONNEMENT | VIH/SIDA | EDUCATION | DEVELOPPEMENT | SOCIETE | RELIGION | INTERNATIONAL | AFRIQUE | HUMEUR | GRANDE INTERVIEW | HUMANITAIRE | DROITS DE L'HOMME | MEDIAS | SECURITE


Galerie
VIDEOS
POLITIQUE
Acap Rédaction | 26/12/2019 | 765 vues
00000  (0 vote)
1 sur 17
Galerie

Les nouvelles officielles sur la République Centrafricaine

Partagez-nous sur