Connectez-vous S'inscrire
AGENCE CENTRAFRIQUE DE PRESSE "AGENCE DE L'UNITE NATIONALE"- République Centrafricaine, Bangui
Inscription à la newsletter
acapnews@gmail.com
Plus d'informations sur cette page : http://https://www.acap.cf/
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE
 
     

Centrafrique: L’ambassadeur chinois exhorte le peuple centrafricain à prendre sa destinée en main à l’occasion du 62ème anniversaire de son pays

Bangui,1er Oct (ACAP) - L’Ambassadeur de Chine en République Centrafricaine, Sun Haichao, à l’occasion de la cérémonie marquant le 62ème anniversaire de son pays, a émis le vœu que « c’est le peuple centrafricain qui tient entre ses mains la destinée de la République Centrafricaine, dont le développement doit, au fond, compter sur les efforts de tout un chacun, pourvu que tous les Centrafricains travaillent dur et conjuguent leurs efforts dans l’unité la plus complète »,vendredi 30 septembre 2011 à Bangui.



Dans le cadre des relations sud-sud, puisque la chine se considère toujours comme un pays en développement, au regard de son Produit Intérieur Brut, ses autorités ne cessent de soutenir l’Afrique, d’honorer ses engagements pour aider les pays africains, de respecter le choix des pays africains quant à la voie du développement adapté aux réalités nationales, a soutenu le diplomate chinois. Le clou de cette relation est le Forum sur la Coopération sino-africaine à l’issue de laquelle d’importantes mesures avaient été prises afin de renforcer la coopération.
 
Au sujet des relations de coopération bilatérale, la Chine intervient en République Centrafricaine dans plusieurs domaines, entre autres, la santé, l’éducation, l’administration, la sécurité, la communication, l’énergie, etc.
 
Des Centrafricains vont étudier ou se perfectionner en Chine tandis que de milliers d’experts chinois fournissent leurs prestations en Centrafrique dans plusieurs domaine.
 
Très bientôt d’ailleurs, deux évènements majeurs vont coiffer les relations de coopérations sino-centrafricaines. Il s’agit de l’inauguration de l’hôpital de 100 lits à Bimbo et l’opérationnalisation de la centrale hydroélectrique de Boali III.
 
En d’autres, termes, a précisé Sun Haichao, « la Chine ne saurait se séparer du monde pour son développement et le monde a besoin de la Chine pour sa stabilité et sa prospérité ».
 
De manière générale, l’Ambassadeur Sun Haichao a vanté le long parcours chinois, dominé surtout il y a 32 ans par la politique de réforme et d’ouverture sur l’extérieur et qui a provoqué « des changements prodigieux » ayant modifié l’économie, le niveau de vie du peuple chinois, la coopération et les échanges extérieurs de la Chine.
 
Même avec la crise internationale qui a secoué le monde, la chine, a déclaré l’ambassadeur, ne cesse d’accroître sa contribution à la relance de l’économie mondiale.
 
En réponse aux propos du diplomate chinois, la Ministre de la Coopération Internationale, Aimée-Dorothée Malénzapa s’est réjouie de ce que la République Centrafricaine soit comprise « parmi les nations africaines que l’histoire a unies à la Chine dès l’aube des indépendances ».
 
Mme Aimée-Dorothée Malénzapa a exhorté la Chine à investir dans le domaine de l’agriculture et des infrastructures routières, car a-t-elle dit : « la République Centrafricaine dispose de 16 millions d’hectares de terres arables dont à peine 5% sont exploitées ; que 80% de la population vit en milieu rural ; et que les infrastructures routières sont une condition sine qua none pour le désenclavement du développement de la Centrafrique ».
 
Enfin, le membre du gouvernement a exprimé sa reconnaissance vis-à-vis de la Chine qui s’est jointe à d’autres voix pour dénoncer l’injustice « faite à l’Afrique quant à sa représentation aussi bien dans les instances de décision des Nations-Unies et du Conseil de sécurité en particulier qu’au sein des institutions financières internationales ».
 
 

Dimanche 2 Octobre 2011
Alain-Patrick MAMADOU / ACAP

DOSSIERS


Galerie
VIDEOS
POLITIQUE
Acap Rédaction | 07/06/2022 | 3575 vues
00000  (0 vote)
1 sur 36