Connectez-vous S'inscrire
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE- République Centrafricaine, Bangui
Inscription à la newsletter
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE
     

Centrafrique: Interview exclusive du Directeur Général de la société Azur, Yannick Bourdeu

Le Directeur Général de la société Azur, Yannick Bourdeu, a accordé une interview à l’Agence Centrafrique Presse (ACAP) sur le mécontentement du personnel de la société Azur, le jeudi 8 juillet 2011, à Bangui.



Agence Centrafrique Presse (ACAP) : Pourquoi le personnel de la société Azur exige votre démission ?

Yannick Bourdeu : Je n’en ai aucune idée.

ACAP : Avez-vous pris des dispositions pour garantir la bonne marche de votre Société ?

Yannick Bourdeu : J’ai pris les dispositions légales conseillées par mon avocat, c’est à dire dans le cas d’une grève sauvage, je dois protéger le personnel qui assure le maintien du service minimum. Je dois protéger mes installations techniques pour ne pas que celles-ci soient détruites et dans ce cas là, le réseau Azur pourrait tomber et souscrire une atteinte aux intérêts de l’état.
Le Procureur de la République, a instruit la gendarmerie d’assurer la sécurité de la Société.

ACAP : Nous avions constaté qu’il y a un procès verbal de conciliation définitive qu’en est-il plus exactement ? Est-ce-que nous pourrions prendre connaissance de la teneur de ce procès verbal ?

Yannick Bourdeu : La teneur de ce procès verbal, j’en suis absolument ravi, tout le monde a compris qu’il fallait reprendre le travail, par contre la justice va suivre son cours, mais Je suis ravi de savoir que l’ensemble du personnel a repris le travail le jeudi 7 juillet 2011, et que dans l’après midi ça a été sinuée la conciliation. Aujourd’hui, je pense que 100% du personnel est à son poste.

ACAP : S’agissant du statut de votre ancien Directeur Commercial, Morelle Choua qu’en est-il?

Yannick Bourdeu : Il y a eu des remaniements dans l’organisation depuis le mois de décembre 2010, et toute la documentation est en règle. J’ai deux directeurs acceptés par l’Intel : (un directeur de grands comptes et un autre directeur de comptes simples) et il y a aucun problème sur leur désignation et la description de leurs postes.

ACAP: Vos agents dénoncent que votre entourage est constitué que des expatriés. Qu’en dites-vous ?

Yannick Bourdeu : Le Directeur des ressources Humaines est un centrafricain. Le Directeur Administratif Monsieur Exposito dont on parle de temps en temps est un centrafricain malheureusement, il a le désavantage d’être blanc : Le Directeur Technique, depuis deux ans mène des démarches pour obtenir la nationalité centrafricaine. Donc Il ya beaucoup de personnes qui aiment ce pays dont moi-même.

ACAP : Avez-vous un message ?
Yannick Bourdeu : Un message, je suis pour une paix sociale permanente. Malheureusement, je suis très surpris de ce mouvement social, j’en ai parlé au Ministre de Télécommunications qui me demande des explications dont je suis incapable de fournir les tenants et les aboutissements de la crise.
ACAP : Présenter vous pour nos internautes?

Yannick Bourdeu : je m’appelle Yannick Bourdeu, j’ai pris mes fonctions, j’aurai bientôt deux années d’exercice de mes fonctions de Directeur général le 16 juillet 2011.


Jeudi 14 Juillet 2011
Bertrand Tongomalé Kotta /ACAP

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIAL | DOSSIERS | CULTURE | SPORTS | ENVIRONNEMENT | VIH/SIDA | EDUCATION | DEVELOPPEMENT RURAL | SOCIETE | RELIGION | INTERNATIONAL | AFRIQUE | HUMEUR | GRANDE INTERVIEW | HUMANITAIRE | DROITS DE L'HOMME | MEDIAS | SECURITE


Galerie
Défilé du personnel féminin de l'armée de terre
Défilé des chars  de la Garde Presidentielle
Le feu de brousse
Les déplacés du site de la minusca situé au  pk 8 de BAMBARI  sont en fuite
VIDEOS
POLITIQUE
| 30/01/2015 | 1551 vues
11111  (4 votes)
1 sur 3

Les nouvelles officielles sur la République Centrafricaine

Partagez-nous sur