Connectez-vous S'inscrire
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE- République Centrafricaine, Bangui
Inscription à la newsletter
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE
     

Atelier à Bangui sur la mise en œuvre de la convention sur la prolifération des armes dans les pays de la CEEAC

Bangui, 19 sept. (ACAP) – Le Président de la Commission Nationale de lutte contre la prolifération des armes légères et de petit calibre (ALPC) en République Centrafricaine, André Samba a ouvert jeudi 19 septembre, à Bangui les travaux de l’atelier national sur la mise en œuvre de la convention de Kinshasa sur les ALPC et le POA en Afrique centrale.



Les participants à l'atelier national  sur la mise en oeuvre de la convention de kinshasa
Les participants à l'atelier national sur la mise en oeuvre de la convention de kinshasa

L’objectif de cet atelier national est de renforcer les capacités techniques des acteurs nationaux  dans la lutte contre la prolifération des armes légères en collaboration avec les instruments internationaux et régionaux en la matière.
 

Cet atelier de deux jours, organisé par la COMNAT-ALPC avec le concours technique et financier du fonds d’affectation spéciale des Nations Unies  pour la réglementation des armes (UNSCAR) va permettre à une quinzaine des cadres des départements  impliqués dans la lutte contre la prolifération des ALPC, d’être édifiés sur la convention de Kinshasa, dont les facilitateurs sont venus du Cameroun et du Gabon.
 

Le responsable de COMNAT-ALPC, André Samba s’est réjoui de la tenue de cet atelier en Centrafrique qui est le 3ème du genre après celui du Cameroun et le Tchad, tout en en réaffirmant l’engagement du gouvernement centrafricaine à rendre opérationnelle sa jeune institution qui est la COMNAT.
 

Le directeur exécutif du Cameroon Youths and Students Forum for Peace (CAMYOSFOP), Eugine Ngalim venu du Gabon a, pour sa part, salué les efforts du gouvernement centrafricain pour la création de sa COMNAT-ALPC, qui vient renforcer le mécanisme de la coordination de la lutte contre la prolifération illicite  des armes légères  et de petit calibre dans la sous région.
 

Selon lui, la COMNAT-ALPC marque un tournoi  dans la collaboration entre les Etats  et la société civile  dans la mise en œuvre de la convention de Kinshasa sur les ALPC
 

Il convient de rappeler qu’en 2010, les  11 Etats de la Communauté Economique  des Etats  de l’Afrique Centrale (CEEAC) ont signé la convention de Kinshasa, qui est un document qui prend en compte  toutes les questions  du contrôle, de la gestion, de la coopération transfrontalière et de la législation des ALPC.


Vendredi 20 Septembre 2019
Redaction Acap

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIAL | CULTURE | SPORTS | ENVIRONNEMENT | VIH/SIDA | EDUCATION | DEVELOPPEMENT | SOCIETE | RELIGION | INTERNATIONAL | AFRIQUE | HUMEUR | GRANDE INTERVIEW | HUMANITAIRE | DROITS DE L'HOMME | MEDIAS | SECURITE


Galerie
VIDEOS
ECONOMIE
Acap Rédaction | 01/10/2019 | 344 vues
00000  (0 vote)
1 sur 8

Les nouvelles officielles sur la République Centrafricaine

Partagez-nous sur