Connectez-vous S'inscrire
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE- République Centrafricaine, Bangui
Inscription à la newsletter
acapnews@gmail.com
Plus d'informations sur cette page : http://https://www.acap.cf/
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE
 
     

400 milliards de F.CFA de la Banque mondiale pour la construction et la réhabilitation des écoles en Centrafrique

Bangui, 26 sept. (ACAP) – Le Représentant résidant de la Banque mondiale, Han Fraeters a déclaré vendredi 25 septembre 2020 à Bangui, que son institution a un portefeuille de projets actifs qui sont en train d’être mis en œuvre sur le terrain avec un montant de 400 milliards de FCFA, au cours d’un entretien avec les médias.



M. Han Fraeters, représentant de la Banque mondiale en RCA
M. Han Fraeters, représentant de la Banque mondiale en RCA
Cet entretien avec la presse a permis au Représentant résidant de la Banque mondiale d’évaluer le niveau de partenariat entre la ladite banque et la République Centrafricaine depuis la crise que le pays a traversée.
 
Le responsable de la Banque mondiale a indiqué les 400 milliards de FCFA sont destinées pour la formation sanitaire à Bangui, à la construction et à la réhabilitation des centaines d’écoles dans le pays dans les prochains mois, et le projet « Londo » qui est financé par la même institution.
 
Han Fraeters a relevé que le premier défi de la République Centrafricaine est d’organiser des élections dans un climat apaisé et normal, des élections crédibles et transparentes afin de consolider la paix, les institutions et la gouvernance démocratique dans le pays.
 
Dans le cadre du nouveau partenariat, le représentant a indiqué que la première priorité c’est d’aider la République Centrafricaine à consolider la paix, à améliorer les conditions de vie du peuple centrafricain, en développant le capital humain et la connectivité pour renforcer la stabilité, l’inclusion et la résilience.
 
Selon lui, l’autre priorité, c’est l’autonomisation des femmes et le développement du numérique dans un pays où il n’y a pas beaucoup de connectivités.
 
Le représentant de la BM a expliqué que son institution a deux types de projet, notamment un projet d’investissement qui consiste à construire des écoles et des routes et l’autre type de projet est orienté pour appuyer le budget du gouvernement et l’autorise à effectuer ses dépenses.
 
En ce qui concerne la redynamisation du secteur privé centrafricain, Han Fraeters a souhaité que le gouvernement et le secteur privé s’organisent à créer des organismes et se mettre autour d’une table pour avoir une vision commune afin de développer ledit secteur équitable au bénéfice de la population centrafricaine.
 
Il convient de rappeler que le 22 septembre dernier, la Banque mondiale a octroyé 50 millions de dollar américain, afin d’aider le gouvernement centrafricain à mettre en œuvre des réformes structurelles visant à renforcer l’inclusion sociale et la gestion budgétaire.
 

 

Samedi 26 Septembre 2020
François BIONGO/ ACAP

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIAL | CULTURE | SPORTS | ENVIRONNEMENT | VIH/SIDA | EDUCATION | DEVELOPPEMENT | SOCIETE | RELIGION | INTERNATIONAL | AFRIQUE | HUMEUR | GRANDE INTERVIEW | HUMANITAIRE | DROITS DE L'HOMME | MEDIAS | SECURITE


Galerie
VIDEOS
POLITIQUE
Redaction Acap | 12/01/2021 | 267 vues
00000  (0 vote)
1 sur 24

Les nouvelles officielles sur la République Centrafricaine

Partagez-nous sur