Connectez-vous S'inscrire
AGENCE CENTRAFRIQUE DE PRESSE "AGENCE DE L'UNITE NATIONALE"- République Centrafricaine, Bangui
Inscription à la newsletter
acapnews@gmail.com
Plus d'informations sur cette page : http://https://www.acap.cf/
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE
 
     

18 ans après la mort du Président David Dacko

Bangui, 22 nov. (ACAP) – Le Président du Mouvement pour la Démocratie et le Développement (MDD), Brice-Rufin-Léon Molomadon, a procédé samedi 20 novembre 2021, à Mokinda, localité située à plus de 130 km à l’ouest de Bangui, au dépôt de gerbe de fleurs à la mausolée du feu Président David Dacko, lors de la célébration du 18ème anniversaire de sa disparition, décédé le 20 novembre 2003 à l’Hôpital général de Yaoundé au Cameroun, à l’âge de 73 ans de suite de maladie, en présence des cadres dudit parti dont l’ancien ministre Guy-Marc Mokopété.



Le Président du Mouvement pour la Démocratie et le Développement a annoncé que son parti tiendra son congrès extraordinaire dans les prochains jours pour faire le bilan des élections et combler les vides laissés par certains compagnons décédés.
 
 
Le leader du Mouvement pour la Démocratie et le Développement a exprimé que leur souci est de conserver et de renforcer leur position sur la scène politique nationale, pour cela, les militants doivent se tenir tous derrière les idéaux chers à leur Président fondateur pour que vive le MDD dans l’intérêt supérieur de la République Centrafricaine.
 
 
Monsieur Molomadon a déclaré que «  la commémoration de cette journée  est une occasion de nous interroger sur l’état de ce que nous choisissons tous, sur l’état de ce que nous et ceux  qui nous ont quitté, avons en commun, sur l’état de notre chère patrie, la RCA, en effet sur Boganda, Dacko, Bokassa, Goumba, Kolingba et Patassé, sur ce qu’ils ont laissé au pays. Qu’en faisons-nous aujourd’hui ? ».
 
 
« A y penser, nous devions pleurer, car son état ne fait la gloire à personnes ! Aucun Centrafricain ne devrait être fier de ce que la République Centrafricaine est devenue. Par notre faute, il faut le reconnaitre », a-t- il poursuivi.
 
 
Selon Brice Molomadon, les Centrafricains sont à la recherche de la paix. Le dialogue républicain annoncé se place dans ce cadre. A ce moment les Centrafricains doivent taire leurs différences. Pas de partis politiques, pas de majorité, pas d’opposition. Rien que des Centrafricains qui se concerteront pour sauver le pays.
 
« L’objectif n’est ni un poste, ni une élévation quelconque, ni un compte en banque. Mais rien que la paix, une paix durable, rien que la patrie la République Centrafricaine. Nous sommes convaincus que le dialogue y contribuera très positivement. Nous aurons alors dissipé la honte qui assombrit notre visage », s’est exprimé le président du MDD.
 
Il convient de signaler qu’aucune présence des autorités politico-administratives n’a été signalée à cette cérémonie funéraire de Mokinda. David Dacko a été le premier président qui a proclamé l’indépendance de la RCA le 1er décembre 1960. Président de la République de 1960 au 31 décembre 1965, puis de 1979 à 1981, lorsqu’il a repris le pouvoir pour instaurer la République, après l’Empire de Jean Bedel Bokassa.
 

 

Lundi 22 Novembre 2021
François Biongo / ACAP

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIAL | CULTURE | SPORTS | ENVIRONNEMENT | VIH/SIDA | EDUCATION | DEVELOPPEMENT | SOCIETE | RELIGION | INTERNATIONAL | AFRIQUE | HUMEUR | GRANDE INTERVIEW | HUMANITAIRE | DROITS DE L'HOMME | MEDIAS | SECURITE


Galerie
VIDEOS
SOCIETE
Marcellin NGONDA / ACAP | 12/10/2021 | 2286 vues
00000  (0 vote)
1 sur 32