Connectez-vous S'inscrire
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE- République Centrafricaine, Bangui
     

L’ordination épiscopale de Monseigneur Jésus Ruiz Molina, Evêque auxiliaire de Bangassou

Bangui, 12 nov. (acap)- L’Archevêque de Bangui, Dieudonné Cardinal Nzapalaïnga a procédé, dimanche 12 novembre 2017 à Bangui, à l'ordination de Monseigneur Jésus Ruiz Molina à la dignité d'Evêque auxiliaire de Bangassou, en présence du Premier-ministre Simplice-Mathieu Sarandji et du Vice-président de l’Assemblée Nationale, Aurélien-Simplice Nzingas.



Séquence de l'ordination de l’Évêque auxiliaire de Bangassou
Séquence de l'ordination de l’Évêque auxiliaire de Bangassou
Le Cardinal Dieudonné Nzapalaïnga a déclaré que si Dieu a envoyé un nouveau pasteur à Bangassou, c’est qu’il aime ce peuple pour aller apporter l’amour là où il règne l’injustice et la paix là où il y a la crise.
 
S’agissant de l’incident qui occasionné deux morts et une vingtaine de blessés suite à l'explosion d'une grenade lors d'un concert du chanteur Ozaguin dans le 5ème arrondissement de Bangui, le cardinal Nzapalaïnga a lancé un appel à la retenue et exhorté le gouvernement à mener une enquête pour identifier les coupables et de les traduire en justice.
 
Il a invité les membres des communautés chrétienne et musulmane à ne pas céder à l’esprit de vengeance qui risque encore d’entraîner d'autres violence en attisant la haine alors que le peuple centrafricain n’aspire qu’à la paix et à la cohésion sociale.
 
Au nouveau prélat, il lui a demandé de bien prendre soin du peuple désormais placé sous sa charge et sa responsabilité et d’implorer Dieu pour lui donner la force nécessaire pour le conduire à bon port.
 
Monseigneur Jésus Ruiz Molina a, quant à lui, indiqué que le Dieu créateur est triste en voyant la souffrance du peuple centrafricain surtout quand il s’agit de ses propres  enfants qui s’entretuent.
 
Selon lui, le projet de Dieu pour le peuple centrafricain, c’est la paix fondée sur la justice, un avenir meilleur pour la jeunesse, une vie digne où l’on respecte les droits de l’homme, une vie où l’on mange à sa faim et où on est en bonne santé.
 
Il convient de rappeler que Monseigneur Jésus Molina est né le 23 janvier 1959 en Espagne. Entré dans la congrégation des missionnaires comboniens du Cœur de Jésus, il est ordonné prêtre à Miranda, toujours en Espagne, le 11 juillet 1987, puis nommé curé de Mongoumba le 11 juillet dernier par le Pape François, avant d'être promu évêque auxiliaire de Bangassou.

Dimanche 12 Novembre 2017
Etienne Vikoma / ACAP

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIAL | DOSSIERS | CULTURE | SPORTS | ENVIRONNEMENT | VIH/SIDA | EDUCATION | DEVELOPPEMENT RURAL | SOCIETE | RELIGION | INTERNATIONAL | AFRIQUE | HUMEUR | GRANDE INTERVIEW | HUMANITAIRE | DROITS DE L'HOMME


Inscription à la newsletter
VIDEOS
POLITIQUE
| 30/01/2015 | 831 vues
11111  (4 votes)
1 sur 3