Connectez-vous S'inscrire
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE- République Centrafricaine, Bangui
     

Célébration en différé de la fête nationale chinoise en RCA

Bangui, 7 oct. (ACAP) - Le Ministre des Affaires étrangères et des Centrafricains de l’étranger, Charles-Armel Doubane, s’attend à un soutien accrue de la Chine dans les domaines de l’aide publique et d’assistance technique des entreprises chinoises, à l’occasion de la fête nationale chinoise, célébrée en différé, vendredi 6 octobre 2017, à Bangui, en présence du Président Faustin-Archange Touadéra.



Pendant l'exécution des hymnes nationaux
Pendant l'exécution des hymnes nationaux
Le but de cette célébration est de se souvenir de la fondation de la République populaire de Chine le 1er octobre 1949, évènement qui a complètement changé le sort du peuple chinois.
 
Charles-Armel Doubane a d’abord vanté les mérites de la Chine avant de s’appesantir sur les relations de coopération sino-centrafricaine.
 
A compter de 1978, la Chine a adopté des réformes et l’ouverture vers l’extérieur, ce qui lui vaut d’avoir aujourd’hui une économie nationale classée au 2ème rang mondial, au regard des dernières données statistiques, a-t-il déclaré.
 
Abordant les rapports de coopération entre la Chine et la République Centrafricaine, le Ministre Doubane a évoqué la non-ingérence de l’un des pays dans les affaires de l’autre.
 
Mais de manière pratique, il a mentionné la réfection du salon des ambassadeurs au Palais de la Renaissance, la réhabilitation de certains édifices publics, à l’exemple du building administratif, etc.
 
Son vœu le plus ardent est que la Chine réactive certains projets, comme l’achèvement du barrage hydroélectrique de Boali III, le financement des projets d’eau potable dans les préfectures de la Lobaye, de l’Ombella M’Poko et de la Sangha Mbaéré.
 
D’autres projets visés concernent la construction d’un centre technique agricole dans la ferme nationale de M’Poko (26 km au nord de Bangui), sur la route de Boali.
 
L’Ambassadeur de la République de Chine en RCA, Ma Fulin, a considéré que « le développement de la Chine a apporté de nouvelles opportunités au développement du monde et à la coopération internationale ».
 
Il a mis en exergue les relations de coopération entre la Chine et l’Afrique.
 
Pour ce qui concerne la République Centrafricaine, le diplomate chinois a réitéré l’engagement de son pays pour accompagner le président Touadéra et son gouvernement dirigé par le Premier ministre Simplice Mathieu Sarandji aux fins d’atteindre les objectifs de paix et de relance économique.
 
 

Samedi 7 Octobre 2017
Alain-Patrick Mamadou / ACAP

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIAL | DOSSIERS | CULTURE | SPORTS | ENVIRONNEMENT | VIH/SIDA | EDUCATION | DEVELOPPEMENT RURAL | SOCIETE | RELIGION | INTERNATIONAL | AFRIQUE | HUMEUR | GRANDE INTERVIEW | HUMANITAIRE | DROITS DE L'HOMME


Inscription à la newsletter
VIDEOS
POLITIQUE
| 30/01/2015 | 796 vues
11111  (4 votes)
1 sur 3